Enlèvement de la pharmacienne Marie Josette Malvoisin : l’APH dénonce, exige sa libération

Enlèvement de la pharmacienne Marie Josette Malvoisin : l’APH dénonce, exige sa libération

L’Association des Pharmaciens d’Haïti (APH) condamne fermement la montée exponentielle de l’insécurité qui met en danger la vie de tous les membres de la société haïtienne. Une situation qui a déjà fait beaucoup de victimes dont plusieurs professionnels du secteur sanitaire.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

L’Association des Pharmaciens d’Haïti (APH) condamne et déplore toutes les victimes parmi lesquelles Madame Marie Josette Malvoisin, Pharmacienne-membre de l’APH et Professeure à la Faculté de Médecine et de Pharmacie de l’Université d’Etat d’Haiti qui a été kidnappée sur la route en revenant de dispenser son cours à la faculté.

En ce sens, les membres de l’APH exigent la libération sans condition de leur consœur et interpellent les autorités étatiques à prendre toutes les dispositions nécessaires pour garantir la sécurité des vies et des biens dans le pays afin que tous les citoyens puissent vaquer paisiblement à leurs activités.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *