Éphéméride du 12 décembre : Découvrez les évènements historiques qui se sont déroulés en Haïti et ailleurs

Éphéméride du 12 décembre : Découvrez les évènements historiques qui se sont déroulés en Haïti et ailleurs

1937 : Tentative de coup contre le président Sténio Vincent

Quelques officiers de la Garde, la force armée mise sur pied durant l’occupation américaine, désenchantés par la capitulation de Vincent après le massacre des Haitiens en République Dominicaine decidèrent d’en finir avec le président. Leur plan incluyait en premier lieu la mise hors d’état de nuire des haut gradés qui supportaient Vincent, dont deux en particulier: le major Durcé Armand et le capitaine Arnaud Merceron.

Le dimanche 12 décembre, alors que derniers se trouvaient dans un café au Champs de mars, des occupants d’une voiture en marche tirèrent plusieurs coups de feu en leur direction. Ils furent légèrement touchés.

S’ensuivirent alors des arrestations, des condamnations à mort, des dégradations militaires et de longues peines de travaux forcés. Mais l’instigateur du coup, le colonel Démosthène Pétrus Calixte chef de la Garde d’Haïti, put s’échapper. Jugé et condamné par coutumance, il fut gracié par Elie Lescot en 1941.

1956 : Démission du président Paul Eugène Magloire

Deuxième démission en une semaine.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Pour se plier aux leaders de l’opposition qui, interprétant l’article 81 de la constitution de 1950, considéraient, le 6 décembre la date d’expiration de sa présidence, le général Paul Eugène Magloire, l’homme fort d’Haïti depuis près de dix ans, s’était brièvement retirer, le 6 décembre, pour revenir quelques heures plus tard, appelé disait-il par l’armée avec l’assentiment des juges de la cour de cassation.

Mécontente et se sentant bernée, la population avait alors suivi les leaders qui appelaient ou supportaient une grève générale, en signe de résistance pacifique.

Magloire, en ce 12 décembre, finit par se plier en remettant le pouvoir au président de la cour de cassation, Maitre Joseph Nemours Pierre-Louis.

1937 : Naissance de Mathieu Prosper Avril à Thomazeau

Président d’Haïti du 18 septembre 1988 au 10 mars 1990.

Prosper Avril a passé la plus grande partie de sa carrière militaire au Palais National, où il s’occupait de l’approvisionnement en équipements et armements. De par sa position, il était aussi un des conseillers du président Jean-Claude Duvalier. Il est membre du Conseil national du gouvernement, la junte civilo-militaire formée à la chute de Duvalier en 1986. Il a présidé à partir du 17 septembre 1988 suite à un coup d’État contre le général Henri Namphy, jusqu’au 10 mars 1990 où il partit en exil sous la pression des opposants politiques appuyés par les gouvernements français et américain.

Journée Internationale

12 décembre : Journée mondiale des enfants partis trop tôt

En 2004, le sénat des Etats-Unis d’Amérique a unanimement voté la résolution 436, qui prévoit que le 2éme dimanche du mois de décembre devient officiellement une journée mondiale commémorative des enfants décédés. Outre atlantique, leur action est connue sous le vocable “The Compassionate Friends”.

Lors de la première édition, c’est à dire le 12 décembre 2004 à 19 heures précises, les communautés à travers le monde se sont associées aux “Amis Compatissants” en allumant une bougie pendant une heure.

Une bougie pendant une heure

Dés le début, plusieurs pays se sont joints à l’initiative et on retrouve notamment parmi eux le Canada, l’Allemagne, le Porto-Rico, la Thailande, le Royaume-Uni. La France a rejoint le mouvement un peu plus tard et, depuis lors, cette date est régulièrement célébrée dans de très nombreux pays.

En 2021, cette journée se déroule le dimanche 12 décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *