Éphéméride du 14 octobre : Découvrez les évènements historiques qui se sont déroulés en Haïti et ailleurs

Éphéméride du 14 octobre : Découvrez les évènements historiques qui se sont déroulés en Haïti et ailleurs

1867 : Dissolution de la chambre par le gouvernement de Sylvain Salnave

Aux cris de «Vive Salnave! A bas la Chambre!» les représentants du peuple étaient chassés de leurs sièges par une populace à la solde de Salnave. Deux jours plus tôt, l’enceinte sacrée du Parlement avait été violé par Victorin Chevallier, alors Inspecteur Général des Gardes Nationales de la République, qui avait menacé les élus du peuple en ces termes: « Vous êtes venus pour attaquer la Révolution, je me présente pour la défendre, je la défendrai.»

 1930 : Élections législatives, l’unique de la période de l’occupation américaine

Durant la campagne électorale, on assista à la résurgence des vieilles querelles entre noirs et mulâtres. Les nationalistes l’emportèrent, mais un mois plus tard, après 4 scrutins, il jètèrent leur dévolu sur un mulâtre, Sténio Vincent.

 1993 : Assassinat de Guy Malary

Ministre de la Justice du gouvernement Aristide-Malval, il a été criblé de balles alors qu’il se rendait à son bureau.

 2011 : Le Sénat de la République vote la déclaration de politique générale du Premier ministre Gary Conille

Après un long débat commencé la veille, les sénateurs haïtiens ont approuvé par une simple majorité la déclaration de politique générale du nouveau Premier ministre Garry Conille par 16 voix pour, 4 contre et 5 abstentions. le premier ministre ratifié avait auparavant soumis aux membres du grand corps les noms des personnalités devant faire partie de son cabinet.
Garry Conille avait été ratifié respectivement par la Chambre des députés le 16 septembre 2011 et par le Sénat le 4 octobre 2011.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Journée Internationale

14 octobre : Journée Mondiale de la Normalisation

Le 14 octobre de chaque année, se déroule la journée mondiale de la normalisation, organisée par l’ISO (Organisation internationale de normalisation), la CEI (Commission électrotechnique internationale) et l’UIT (Union internationale des télécommunications). Cette journée est célébrée depuis 1970. Il s’agit de marquer le travail d’élaboration des normes et leur importance.

En effet, sans norme internationale commune, établie et reconnue, pas d’échange possible, quel que soit le domaine : l’informatique, les technologies de l’information et des télécommunications (TIC) ou le vaste domaine non-électronique (l’alimentaire, les services, l’énergie, les transports,…).

Pour ce qui est des TIC, des informations produites par les logiciels ou des réseaux informatiques, les normes sont à la base des interconnexions et des échanges. Et donc de l’interopérabilité. C’est ce qui figure entre autres dans les textes diffusés à l’occasion de cette journée (communiqué de presse et message des présidents).

Encore faut-il que ces normes soient des normes ouvertes, ce qui n’est pas seulement à souhaiter, mais qui est le moyen le plus sûr et le plus puissant, illustré par le réseau mondial Internet, dont on fête au travers du W3C les 10 ans de standards ouverts.

Interprétation très libre de cette journée : Si vous lisez ce texte grâce à un navigateur produit par une célèbre firme américaine dont le patron se prénomme Bill, cette journée est une journée de deuil !

Un nouveau thème chaque année

Cette année (2021), l’accent est mis sur la recherche du bien commun avec le slogan “Une vision commune pour un monde meilleur”.

14 octobre : Journée mondiale pour la vue

Quatre-vingt pour cent de tous les cas de cécité sont évitables ou guérissables ; le droit à la vue peut et doit être mis en œuvre.

On estime à 180 millions le nombre des personnes qui souffrent d’une incapacité visuelle dans le monde. De 40 à 45 millions d’entre elles sont aveugles. Ces chiffres sont en forte augmentation, conséquence directe de l’accroissement démographique et du vieillissement des populations. Tragédie humaine, retard de développement, de nombreuses personnes se voient toujours dénier un de leurs droits fondamentaux.

2021, Tout le monde compte

C’est le thème qui a été retenu pour cette journée en 2021. La journée mondiale de la vue est consacrée chaque année au problème de la cécité dans le monde ; elle vise à sensibiliser davantage l’opinion à la prévention et au traitement de la perte de l’acuité visuelle. Les manifestations, qui ont lieu appellent l’attention sur le droit à la vue. La journée est axée sur l’engagement des gouvernements à faciliter l’accès aux services de santé pour la prévention et le traitement des affections oculaires.

Prévention de la cécité et de la surdité

Jusqu’à 80% des cas de cécité sont évitables, soit parce qu’ils résultent d’affections évitables (20 %), soit parce qu’ils sont guérissables (60 %). Les interventions destinées à prévenir et traiter la perte de l’acuité visuelle figurent parmi les interventions de santé les plus efficaces par rapport à leur coût et parmi celles qui réussissent le mieux: opération de la cataracte, prévention du trachome, distribution d’ivermectine pour le traitement de la cécité des rivières, vaccination antirougeoleuse, distribution de vitamine A pour prévenir la cécité infantile, fourniture de lunettes.

* La Journée Mondiale de la Vue est célébrée chaque 2° jeudi d’octobre

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *