Éphémérides du 13 décembre

Éphémérides du 13 décembre

1956 : Le chef de la police, le colonel Marcaise Prosper, essaya de prendre la tête de l’armée

Un proche du général Paul Eugène Magloire, le président qui avait remis sa démission la veille, le colonel échoua dans sa tentative et dut se réfugier dans une ambassade avant de s’envoler pour la Jamaïque qui l’accueillit en qualité de réfugié politique.

Journée Mondiale

13 décembre : Journée mondiale des enfants partis trop tôt.

En 2004, le sénat des Etats-Unis d’Amérique a unanimement voté la résolution 436, qui prévoit que le 2éme dimanche du mois de décembre devient officiellement une journée mondiale commémorative des enfants décédés. Outre atlantique, leur action est connue sous le vocable « The Compassionate Friends ».

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Lors de la première édition, c’est à dire le 12 décembre 2004 à 19 heures précises, les communautés à travers le monde se sont associées aux « Amis Compatissants » en allumant une bougie pendant une heure.

Une bougie pendant une heure
Dés le début, plusieurs pays se sont joints à l’initiative et on retrouve notamment parmi eux le Canada, l’Allemagne, le Porto-Rico, la Thailande, le Royaume-Uni. La France a rejoint le mouvement un peu plus tard et, depuis lors, cette date est régulièrement célébrée dans de très nombreux pays.

En 2020, cette journée se déroule le dimanche 13 décembre.

13 décembre : Journée mondiale du chant choral

La journée mondiale du chant choral est célébrée tous les ans depuis 1990, le deuxième dimanche de décembre. Ce qui en fait une journée mondiale à date variable… en 2020, elle est célébrée le 13 décembre.

A l’origine, la journée du chant chorale est une initiative d’Alberto Grau, alors membre de la vice-présidence latino-américaine de la Fédération Internationale pour la Musique Chorale. Elle avait été approuvée par l’assemblée générale de la FIMC qui s’est tenue à Helsinki en août 1990 dans le cadre du 2ème symposium mondial sur la musique chorale.

« Le monde est confronté à de sévères et continuelles crises d’autodestruction. Il n’y a aucune cause acceptable pour justifier ces actions. La majorité des gens désirent vivre dans la paix et la dignité. Il est temps de montrer, avec plus de maîtrise et de dynamisme, que la famille du chant choral contribue, à travers la musique, à briser les barrières artificielles créées par les différences politiques, religieuses, raciales ou idéologiques qui séparent les humains. Nous devons être capable de montrer que la musique, cet art divin, est bien plus qu’une simple recherche de perfection absolue et de beauté relative mais qu’elle doit avant tout servir à prôner les valeurs de la solidarité, de la paix et de la compréhension mutuelle ».

La musique adoucit les moeurs…
Depuis sa création, la journée mondiale du chant choral a rassemblé dans un chant commun plus de 450.000 chanteurs, venant de plus de 12 000 chœurs différents. La liste des pays ayant participé est impressionnante et on peut y trouver (par ordre alphabétique) : l’Afrique du Sud, l’Allemagne, l’Argentine, l’Arménie, l’Australie, le Brésil, la Bulgarie, le Canada, le Chili, la Chine, la Colombie, le Costa Rica, la Croatie, Cuba, Curaçao, l’Equateur, l’Espagne, l’Estonie, les Etats-Unis, la Finlande, la France, le Ghana, la Grèce, la Guadeloupe, le Guatemala, la Hongrie, l’Inde, la Lituanie, le Luxembourg, la Martinique, le Mexique, Panama, le Pérou, la Pologne, la République Dominicaine, la Tchequie, la Suède, la Serbie, la Slovénie, l’Uruguay, le Venezuela.

Un thème chaque année
En 2012, le thème retenu pour cette journée avait été la solidarité… Déjà à l’époque, de nombreux chœurs s’engagaient pour venir en aide aux victimes des catastrophes, des guerres, partout dans le monde, en organisant des concerts de soutien qui permettent de récolter des fonds. La Journée Mondiale du Chant Choral invitait les chœurs à chanter, manifester, s’exprimer à leur manière pour se solidariser avec les victimes des catastrophes.

Nous ne connaissons pas le thème de la journée 2020… mais nous savons que nous en sommes à la 30ème édition et que nous sommes invités à la fêter durant tout le mois de décembre. Le site de l’IFCM (Fédération Internationale de Musique Chorale) explique en détail les modalités de participation (lien ci-dessous)

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *