Éphémérides du 4 décembre

Les événements historiques qui se sont déroulés un 4 décembre en Haïti et ailleurs.

1792 : Triomphe des affranchis sur les colons blancs

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les affranchis du Cap qui s’étaient retranchés au Haut-du-Cap après un combat que leur livrèrent les petits blancs de la ville, revinrent au Cap avec l’aide d’esclaves noirs devenus insurgés. Sonthonax et Rochambeau vinrent à leur rencontre.

1803 : Les derniers contingents français quittèrent Saint Domingue

L’indépendance d’Haiti est faite. 201 ans après, en mars 2004, des soldats français foulèrent à nouveau le sol d’Haiti sous le vocable de “forces internationales intérimaires”.

1945 : André Bréton arrive à Port-au-Prince

Poète français et fondateur du mouvement surréaliste, il arrive à la capitale, invité par l’institut Français d’Haiti pour prononcer une série de conférences sur son mouvement, mais une atmosphère révolutionnaire y règne.

“Ses conférences enflamment la jeunesse” qui se trouve au premier plan de cette révolutionnaire et aux premiers rangs de ses auditoires. “Sans le vouloir il participe aux événements qui vont aboutir à la chute de Lescot.” (Paul Laraque. André Bréton en Haïti Nouvelle Optique de Montréal, May 1971.)

Journée Mondiale

4 décembre : Journée internationale des banques

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Enfin… ils sont tombés sur la tête chez Journée Mondiale ?
ls se sont définitivement rangés sous le joug de la finance mondiale ?

Eh non, pas du tout, la journée internationale des banques existe bel et bien et elle a été promulguée par l’ONU (résolution 74/245) le 19 décembre 2019 !

Développement multilatéral
Une petite explication s’impose. Les Nations Unies ont voulu, en choisissant le 4 décembre pour célébrer cette journée, reconnaître (et encourager) le rôle incontournable des banques dans les projets de développement multilatéraux et dans le développement durable.

Réduite l’extrême pauvreté
« La mondialisation et les changements technologiques ont contribué à réduire l’extrême pauvreté à l’échelle mondiale, mais la répartition inégale des avantages a laissé de nombreuses personnes à l’écart de ce progrès et miné le soutien à la cohésion mondiale ».

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *