Eric Jean-Baptiste prend la défense de son fils accusé de tentative de kidnapping

Eric Jean-Baptiste prend la défense de son fils accusé de tentative de kidnapping

La tension était montée d’un cran samedi après-midi à Thomassin 25. Plusieurs dizaines de personnes, pour la plupart des motards, ont organisé un mouvement de protestation devant le sous-commissariat de la ville exigeant la tête d’un présumé kidnappeur qui aurait tenté d’enlever une personne à Carrefour. Ce présumé kidnappeur dont il est question répond au nom de Ricthy Jean Baptiste, fils de l’homme d’affaires et secrétaire général du Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP), Eric Jean Baptiste.

Interrogé à ce sujet, le PDG de «Père Eternel loto», précise que son fils, pris pour cible, venait au contraire d’échapper à une tentative d’enlèvement à Bizoton (Carrefour).

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Accompagné de son petit frère et de deux autres personnes, Ritchy a été attaqué par des individus lourdement armés, vêtus de l’uniforme de la PNH, circulant à bord d’une Nissan Patrol », a déclaré M. Jean-Baptiste.

Le conducteur du véhicule à bord duquel se trouvait Ritchy a fait demi-tour et emprunté une voix secondaire qui mène à Laboule, les ravisseurs ont tiré sur la voiture. C’est alors que les motards ont pris le véhicule (une pick-up de marque Toyota land cruiser), pour cible et l’ont suivi jusqu’à Thomassin.

Paniqué, Ritchy a appelé son père qui est venu à sa rescousse. Arrivé au Commissariat de Thomassin, des citoyens agressifs ont réclamé la tête des occupants du véhicule, les accusant de kidnappeur.

Eric Jean-Baptiste qualifie cette situation de machination politique visant à ternir son image.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *