Expulsion des Haïtiens à Del Rio : Nouvelle démission scandaleuse au sein de la diplomatie américaine

Expulsion des Haïtiens à Del Rio : Nouvelle démission scandaleuse au sein de la diplomatie américaine

Après la démission de l’ancien envoyé spécial des Etats-Unis d’Amérique pour Haïti, Daniel Lewis Foote, le refoulement des milliers d’Haïtiens par l’administration de Joe Biden a encore provoqué des grognes au sein de la diplomatie américaine.

En effet, le conseiller juridique au Département d’État américain, Harold Koh, a rendu son tablier en signe de protestation à cette vague de déportation qu’il qualifie, lui aussi, d’illégale et d’inhumaine.
« Je crois que la mise en œuvre actuelle par cette administration de la procédure du titre 42 continue de violer notre obligation légale de ne pas expulser ou renvoyer les personnes qui craignent d’être persécutées, tuées ou torturées, en particulier les migrants qui fuient Haïti », a déclaré M. Koh, établissant la différence du traitement infligé aux migrants haïtiens et ceux de l’Afghanistan.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Ces traitements ne sont pas dignes de l’administration que je soutiens si fermement », a poursuivi le diplomate.

Soulignons que « le Titre 42 », est une politique appliquée par l’ancienne administration de Donald Trump pour expulser les migrants de la frontière sud, évoquant des raisons de santé publique.

Gladimyr GALETTE

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    5 octobre 2021, 19:19

    Le conseiller juridique n’est pas un "mothefucker" comme la quasi-totalite’ des dirigeants haitiens au cours des trois decennies de "Shithole" (1986-2021). Il refuge d’etre un carrieriste d’Etat a’ l’intar du PM de fakto Ariel Henry et ses associe’s de la classe politique tivisye et esclaves.

    Comme Daniel Foote, le conseiller juridique n’est pas un carrieriste d’Etat. C’est un homme de Caractere et de Principes.

    Sans remonter dans le temps, depuis plus de 35 ans, dans tous les secteurs, Ayiti gen pann moun. Malandren abiye ak "moun" ki nan fe zanmi avek avadra John Joel Joseph…, Joseph Felix Badio paka fe peyi.

    D’aucuns pensent, pour sortir de son statut de "Shithole" de l’hemisphere occidental, Haiti a besoin de produire des dirigeants de la Dimension de Foote et Koh. Un long chemin a’ parcourir… Twop Karyeris, San Figi ak Pa Moun nan lakou a. Yo pase 99%. Ayiti poko ap soti nan "Shithole" la.

    OQHI

    REPLY