Face à la crise actuelle, Ariel Henry doit se distinguer de Joseph Jouthe

Face à la crise actuelle, Ariel Henry doit se distinguer de Joseph Jouthe

Le nouveau Premier ministre, Ariel Henry, arrive à la tête de la Primature dans un contexte de grande crise. Le nouveau chef du gouvernement se doit d’être au-dessus de la mêlée et se doit d’assumer ses responsabilités, s’il veut sortir, contrairement au PM Jouthe, la tête haute.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

L’heure n’est plus aux vaines paroles, comme l’a toujours fait l’ancien occupant du premier fauteuil de la Primature, prédécesseur de Claude Joseph. Joseph Jouthe, égal à lui-même, s’était toujours amusé à faire des déclarations intempestives, sans s’efforcer d’accorder parole et action.

Ariel Henry doit se montrer à la hauteur de ses responsabilités. Un gouvernement est dirigé par beaucoup plus d’actions, ou, du moins, les paroles doivent être suivies d’action.

Le modèle de gouvernance de Joseph Jouthe est à rejeter, et le Dr. Henry doit en être conscient pour ne pas avoir un bilan proche de zéro comme celui de Jouthe.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *