“Fantom 509” manifeste violemment, quatre véhicules incendiés, une victime  recensée dans son camp

“Fantom 509” manifeste violemment, quatre véhicules incendiés, une victime  recensée dans son camp

Plusieurs policiers regroupés autour de la structure baptisée “Fantom 509” ont investi les rues de la capitale, ce lundi. Au moins un blessé a été enregistré dans le camp des protestataires qui ont incendié au moins quatre véhicules.

Un salaire de 50 000 gourdes et 25 000 gourdes sur leur carte de débit. Telles sont les principales revendications de ces agents qui ont foulé le béton, dans cette période où le coronavirus s’installe à petit pas en Haïti. Dans plusieurs rues de Port-au-Prince, ils ont saisi les clés de plusieurs véhicules et les ont mis en travers, paralysant ainsi la circulation.

Au bureau central de l’Office National d’Assurance-vieillesse (ONA) à Delmas 17, les protestataires ont forcé les employés à vider les lieux. Des tirs nourris ont été entendus dans la zone, semant ainsi la panique du côté des gens qui vaquaient à leurs occupations.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Sur la cour du ministère de l’Economie et des Finances à l’avenue Charles Summer, les protestataires ont incendié au moins quatre véhicules.

A Delmas 48, la situation allait évoluer. Des agents à bord d’un véhicule blindé ont empêché aux protestataires de poursuivre leur chemin. Ce croisement s’est soldé par un blessé dans le camp de “Fantom 509”.

Les policiers protestataires voulaient se rendre à la résidence officielle du Premier ministre, Joseph Jouthe, à Musseau.

2 comments

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

2 Comments

  • Daniel Albert
    27 avril 2020, 16:33

    L"objectif de la . P. Ñ. H est la prise du pouvoir par les armes. Il n"y a plus de drogue et le seul moyen de s’enrichir c’est d’accparer le pouvoir. L’armee d’haiti avait fait l’experience et les resultats don’t la

    REPLY
  • Antoine Langomier
    28 avril 2020, 02:27

    Avec ou sans Jovenel Moise, dans la mesure où nous continuons à refuser de construire l’ ÉTAT-NATION au service de chacun (e) des Haitiens, il sera toujours de cette manière. Je l’avais dit déjà, "la carotte ou le bâton." [1] Vous voyez en moins de 24h, BÂTON ! Rien de nouveau sous le soleil.

    [1] Les policiers des 29e et 30e promotions ont reçu leurs arriérés de salaire. http://haiti24.net/les-policiers-des-29e-et-30e-promotions-ont-recu-leurs-arrieres-de-salaire/

    L’Observatoire

    REPLY