FIFA : L’éteau se resserre autour de Dadou Jean Bart, 14 de ses victimes identifiées

FIFA : L’éteau se resserre autour de Dadou Jean Bart, 14 de ses victimes identifiées

La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a rédigé un rapport sur le dossier de Yves Jean-Bart, ancien président de la Fédération Haïtienne de Football, Yves « Dadou » Jean-Bart impliqué dans un scandale de viol sur mineures. Dans ce document rendu public mercredi dernier, les juges ont révélé des détails de l’enquête portant sur les agressions sexuelles présumées qui auraient été perpétrées par l’ex-président de la FHF.

Yves Jean-Bart aurait fait au moins 14 victimes, selon le document. Certaines d’entre elles auraient été abusées alors qu’elles n’avaient que 14 ans. D’autres joueuses de la sélection nationale étaient transformées en “maîtresses régulières” du docteur.

Plus loin, les juges ont expliqué les raison qui ont motivé la suspension à vie de Jean-Bart en novembre dernier.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Plusieurs des jeunes femmes, issues de milieux très pauvres, étaient reconnues comme des “restavèk” de l’ancien président ».

Les juges ont conclu que « le comportement de M. Jean-Bart est simplement inexcusable et une honte pour tout officiel du soccer », révélant qu’une joueuse tombée enceinte aurait été contrainte d’avorter.

« La douleur et la souffrance qu’il a causées aux victimes de ses agressions sexuelles ne peuvent pas être totalement comprises », poursuivent les juges.

L’enquête a été menée par le Syndicat international des joueurs (FIFPro) et l’organisation non gouvernementale internationale Human Rights Watch. Elle a permis à la FIFA d’identifier les victimes. Au total, 34 victimes présumées ont été identifiées et parmi elles les 14 victimes de Jean-Bart. De plus, 10 agresseurs potentiels ont été également identifiés. 

Yves Jean-Bart a toujours nié les allégations révélées par le quotidien britannique The Guardian, le basculant dans un scandale de viol sur mineures. Il a, par la suite, annoncé qu’il ferait appel devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) estimant qu’il était victime d’un vaste complot.

Lors de son audience devant la FIFA organisée par visioconférence en novembre, la défense de Jean-Bart a brandi que le témoignage des victimes étaient « similaires, presque identiques et mensongers ». « M. Jean-Bart ne pouvait pas avoir violé ou eu des relations sexuelles avec qui que ce soit puisqu’il est impuissant », avaient soutenu ses avocats.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    18 janvier 2021, 16:29

    Misye tap pratike Pedocriminalite. Misye te nan savann Petrovolè, li menm ak asosye l yo tap fè Pedocriminalite. Nou poko ap gen peyi!

    Pou konpatriyòt ki pa “Analfabèt pa bèt” se pa chanjman Konstitisyon an ak refè kèk Lwa ki pwal fè gen peyi. Nou bezwen konnen se tout ENGREDYAN yo ki vle dirije peyi a pou ki chanje an MOUN nan tout dimansyon mo a. Lè sa a nap vin gen yon peyi.

    Lè Engredyan yo ki transfòme an MOUN rive sou pouvwa, y ap konnen pou yo pa fè Movez Gouvènans ak KAO pou ki kale “PEYI LOK.” Y ap konnen pou fè aplike Konstitisyon an ak lòt Lwa yo nan tout Rigè yo. Y ap konnen pou fè eleksyon nan dat yo dwe fèt, y ap konnen pou fè arete pwezime Petrovolè yo, fè arete nèg kap volè Tè, fè arete nèg kap volè kay nan BELVIL se pa revoke l sèlman si l ap travay nan Leta… Madanm Belvil la nan LAJOIE sou Eudes!!!!!

    Lè Engredyan yo ki transfòme an MOUN rive nan tèt Leta y ap konnen pou yo lage koukou Wouj dèyè Pedokriminèl depi pa gen FO CODE PENAL ki ankouraje sa. Lè atik 136 ki nan Konstitisyon an mete yon Pwezidan GARAN tout Enstitisyon yo se pa plenyen li di Pwezidan an vin PLENYEN tankou yon “Analfabèt pa bèt” oswa yon Konplis kontrebandye ak tout lòt kalite Kriminèl.

    Atik 136 ki nan Konstitisyon an se pa Radote li di yon Pwezidan vin RADOTE, men se tankou LUIS ABINADER li di l pou l AJI depi nan mwens 125 jou sou pouvwa pou l montre se wout BONNE GOUVERNANCE li vle pran. PUNTO DE BARRA!!!

    REPLY