« Finie la récréation », a déclaré Normil Rameau annonçant des mesures drastiques contre les gangs armés

« Finie la récréation », a déclaré Normil Rameau annonçant des mesures drastiques contre les gangs armés

Dans une conférence de presse tenue ce lundi 8 juillet 2024, le Commandant en chef de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Normil Rameau, et le Commandant de la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité (MMSS), Godfrey Otunge, ont présenté à la population l’ensemble des planification en cours pour démanteler les gangs armés qui sévissent dans le pays.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Godfrey Otunge a écarté tout risque d’échec de la mission et a réitéré le ferme engagement de la MMSS à collaborer avec la PNH et la communauté internationale pour restaurer la sécurité en Haïti. Il a souligné que la force multinationale respecte strictement les lois internationales, humanitaires et nationales.

De son côté, Normil Rameau a expliqué que la PNH a eu plusieurs réunions avec les forces kényanes pour élaborer des réponses efficaces aux problèmes de sécurité. Répondant aux questions de la population, il a indiqué que la PNH était en phase d’évaluation et de planification pour aborder l’insécurité et neutraliser les gangs armés.

Le Directeur Général de la PNH a appelé la population à soutenir la police nationale, annonçant un partenariat appelé MPP (Mariage entre la Police et la Population). Il a également évoqué un trio collaboratif entre la PNH, la MMSS et la MPP pour renforcer l’efficacité des actions sécuritaires.

Normil Rameau a révélé que dans sept communes du département de l’Ouest, la police est absente depuis deux ans. Il a promis le retour de la police dans toutes les infrastructures d’où elle a été chassée par les gangs. Il a mentionné la récupération du commissariat de Gressier et la saisie du backhoe-loader utilisé par les gangs pour détruire des infrastructures étatiques, notamment des commissariats.

Normil Rameau a également annoncé la reprise du contrôle de l’hôpital Général par la PNH ce dimanche soir. « Finie la récréation ! », a-t-il affirmé, soulignant que les opérations de la police se poursuivent sans calendrier fixe mais avec détermination et assurant que la PNH, en collaboration avec la MMSS, présentera bientôt des résultats concrets.

« Tous les territoires doivent être sous le contrôle de l’État », a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *