Formation du nouveau gouvernement : le secteur démocratique et populaire exprime son désaccord

Formation du nouveau gouvernement : le secteur démocratique et populaire exprime son désaccord

Moins de 24 heures après la formation du gouvernement dirigé par Ariel Henry, le Secteur Démocratique et Populaire (SDP) n’a pas passé par quatre chemins pour exprimer son désaccord par rapport au cabinet ministériel.

Dans un communiqué de presse, le SDP désapprouve et qualifie de provocation politique la formation du gouvernement de M. Henry.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Cette démarche n’est qu’une provocation politique qui mettra de l’huile sur le feu et enfoncera davantage le pays dans la crise avec comme corollaire l’aggravation des conditions de vie de la population », lit-on dans ce communiqué du SDP.

Pour le Secteur Démocratique et Populaire, Ariel Henry ne dispose d’aucune provisoire légale pour former son cabinet ministériel.

« Le Secteur Démocratique et Populaire tient à attirer l’attention de la Communauté internationale et de son poulain, Ariel Henry, sur le fait que ce dernier n’a aucune provision constitutionnelle et légale pour monter un cabinet ministériel. L’article 149 de la Constitution mis en avant par la communauté internationale s’applique seulement dans le cas d’un gouvernement en place, ratifié par le Parlement qui assure le pouvoir exécutif pour un temps bien déterminé», poursuit le secteur démocratique et populaire.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *