Fusillade à Delmas 32 : le gouvernement a.i se prosterne devant la mémoire des victimes

Fusillade à Delmas 32 : le gouvernement a.i se prosterne devant la mémoire des victimes

Quelques heures après les assassinats qui se sont produits à Delmas 32 et Christ-Roi dans la nuit du 29 juin, particulièrement ceux du journaliste de la radio vision 2000 et de la militante Antoinette Duclair, le gouvernement ad intérim, dans un communiqué de presse, se dit prosterné devant la mémoire des victimes.

Le chef du gouvernement a.i., Dr. Claude Joseph, présente ses vives sympathies et ses condoléances émues à leurs parents, amis et aillés.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le gouvernement dit condamner avec véhémence ces actions abominables et la violence aveugle qui sèment le trouble et le deuil dans toutes les couches de la population haïtienne.

Le ministre de la justice et de la sécurité publique et le directeur général de la PNH sont instruits par le chef du gouvernement a.i. de prendre toutes les dispositions nécessaires pour identifier les auteurs de ces actes, les poursuivre et les sanctionner conformément aux lois de la République.

Claude Joseph prévient que ces crimes odieux et ces actions répréhensibles ne peuvent pas rester impunis dans une société démocratique.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Milo John
    30 juin 2021, 16:57

    J’apprécie beaucoup les informations

    REPLY