« G9 an fanmi » manifeste dans les rues de la capitale, accompagné des habitants de quartiers populaires

« G9 an fanmi » manifeste dans les rues de la capitale, accompagné des habitants de quartiers populaires

À l’initiative l’ex-policier converti en chef de gang, Jimmy Chérisier, des bandits lourdement armés, membres du G9 an fanmi ont manifesté dans les rues de la capitale, accompagnés des habitants issus des quartiers populaires de la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Jimmy Chérisier alias Barbecue, sur le parcours, n’a pas caché sa vision de mettre fin au règne de cette classe politique particulièrement de l’opposition traditionnelle. Il également proféré des menaces de pillages à l’encontre du secteur des affaires. Le chef de gang réputé proche du pouvoir en a appelé également à la démission de Jovenel Moïse.

Sous le regard passif des forces de l’ordre, ces présumés bandits encagoulés, impliqués dans des actes d’assassinat, de pillages de plusieurs entreprises commerciales, ont sillonné plusieurs rues du centre-ville en exhibant leurs armes de guerre.

Quelques habitants présents à cette manifestation ont dénoncé la vie chère, la misère dans les quartiers pauvres tout en réclamant de meilleures conditions de vie.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    3 juillet 2021, 17:27

    Se konsa nou jwe…
    Gade 3 alye: Oligak, G9 ak Pouvwa. Kite m fè yon kout ti bato, ils ne peuvent pas s’unir en vue d’offrir une alternative au pays. La "Transition de Rupture" des autres plen kay est en marche. Chalmas!

    REPLY