Gouvernance post 7 février 2022 : Ariel Henry liquidera les affaires courantes en attendant un large consensus, prévient le Sénat

Gouvernance post 7 février 2022 : Ariel Henry liquidera les affaires courantes en attendant un large consensus, prévient le Sénat

Dans un document de prise de position sur la situation politique actuelle du pays, le Sénat de la République dit constater la fin du mandat du feu président Jovenel Moïse le 7 février 2022. Le Premier ministre de fait, Ariel Henry, restera en poste pour liquider les affaires courantes, en attendant qu’un large consensus se dégage entre les acteurs politiques.

Si les sénateurs hésitaient à se positionner sur la fin ou non du mandat de Jovenel Moïse le 7 février de l’année dernière, les doutes sont maintenant dissipés. De son vivant, Jovenel Moïse devrait obligatoirement partir lundi prochain, date de fin de son quinquennat, admet le Grand Corps. Par conséquent, l’echarpe présidentielle sera remise au Sénat pour être transmise au Musée du Panthéon National Haïtien, écrivent les sénateurs dans un document de prise de position datée du vendredi 4 février 2022.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Le gouvernement de fait conduit par le Premier ministre de fait, Dr Ariel Henry, en conséquence, liquide les affaires courantes en attendant qu’un large consensus se dégage entre les acteurs politiques et ceux de la société civile, protagonistes des accords politques bien connus, visant à offrir à la nation une solution de sortie de crise », ont écrit les sénateurs.

En vue de dégager les perspectives pour un « retour à la normalité constitutionnelle », le Grand Corps invite le chef du gouvernement, le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire et les différents pôles politiques à prendre part à un Sommet extraordinaire.

« Le bureau du Sénat de la République est mandaté pour engager toutes les consultations jugées utiles en vue d’aboutir, à brève échéance, à la tenue de ce sommet », a conclu la déclaration portant les signatures des Sénateurs Joseph Lambert et Patrice Dumont, respectivement président du Sénat et président de la commission des Affaires politiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *