Grève spontanée pour exiger la libération d’un chauffeur de bus kidnappé à Portail Léogane

Grève spontanée pour exiger la libération d’un chauffeur de bus kidnappé à Portail Léogane

Un chauffeur de bus assurant le trajet Port-au-prince/Jacmel a été enlevé, mercredi soir, par des individus armés non identifiés.

La victime revenait de Jacmel lorsqu’elle a été enlevée non loin de Portail Léogane. Les ravisseurs exigent 500 mille dollars américains en échange de la libération du chauffeur.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

En signe de solidarité, des chauffeurs de bus qui assurent ce trajet ont décidé d’entamer une grève spontanée pour exiger la libération de Nelson, leur ami. Ils menacent de paralyser l’entrée sud de la capitale si leurs revendications ne sont pas satisfaites.

« Chofè bus pa gen anyen nan men yo …», a fait remarquer l’un d’entre eux qui rappelle que les chauffeurs vivent au jour le jour. Pour lui, ces bandits font preuve de mauvaise foi en essayant d’appauvrir une classe déjà défavorisée.

Des pneus enflammés sont érigés à Portail Léogane en signe de protestation.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *