Guerre froide sur les réseaux entre le ministre de la justice et le secteur démocratique et populaire

Guerre froide sur les réseaux entre le ministre de la justice et le secteur démocratique et populaire

Ce n’est pas un jeu de correspondance, ni de question/réponse mais une bataille politique qui se fait maintenant sur les réseaux sociaux, suite à la demande du secteur démocratique et populaire, lors des discussions entre le premier ministre autour d’un accord politique devant faciliter la tenue des élections en vue du renouvellement du personnel politique.

En effet, le SDP, par le truchement de son porte-parole, Me André Michel, aurait réclamé la tête du titulaire du ministère de la Justice, Rockfeller Vincent pendant les discussion.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Rockefeller Vincent est le principal obstacle à la libération des prisonniers politiques et à l’aboutissement des dossiers PETROCARIBE et des différents massacres d’Etat perpétrés dans les quartiers populaires. Dans les discussions, nous avons exigé le renvoi de Monsieur Vincent », a tweeté l’homme de loi peu après sa rencontre.

En réaction, le ministre de la justice et de la sécurité publique, Me Rockfeller Vincent, dénonce des manœuvres du secteur visant à faire mainmise sur le pouvoir.

« Le secteur démocratique veut tout contrôler, le CSPJ, les juges, les parquets, les décanats et le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique pour deux raisons : couvrir les assassins du président Jovenel Moïse, persécuter les adversaires politiques. Avec moi, ce projet macabre restera une illusion. Voilà l’obstacle que je suis.», a riposté le titulaire du MJSP.

Des dénonciations de part et d’autres, des injures… La bataille entre Rockfeller Vincent et le SDP vient à peine de se lancer. Qui sortira le vainqueur? L’avenir nous le dira.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    8 septembre 2021, 23:09

    Dans le cadre du systeme, le ministre veut conserver ses acquis, la fin du mois. Le porte-parole du SDP veut avoir un salaire angranjan, au lieu de faire un peu d’argent de travers de temps en temps.Un certain Rony Timothee est dans l’impossibilite’ de voir "Michel Malfini" et son "bon" Evans Paul.

    Tant pis pour les Masses qui refusent de comprendre le fonctionnement des Malfrats dans toutes les spheres de la societe haitienne. Avec ces genres de malandrins se nan kk Mas yo fek kare we gres yo.

    Le ministre de la "justice" refuse d’accepter il a fait son temps. C’est le tour des autres payas de preparer leur demain.

    L’Observatoire des Questions Haitiennes et Internationales

    REPLY