IMEDIA : Une fresque murale en mémoires des journalistes assassinés ou disparus

IMEDIA : Une fresque murale en mémoires des journalistes assassinés ou disparus

Le coordonnateur général du média en ligne Imedia, Marc Evens Lebrun, a lancé officiellement le projet “Zéro Impunité”, ce lundi, avec l’inauguration au Champ-de-Mars, d’une fresque murale qui immortalise des journalistes assassinés ou disparus en Haïti.

Les portraits de 11 journalistes assassinés ou diaparus en Haïti ont été reproduits dans une fresque murale au Champ-de-Mars, sur la place Dessalines. C’est la Première étape du projet “Zéro impunité” mis en œuvre par Imedia et d’autres organismes, a expliqué M. Lebrun.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon le numéro un de Imedia, les recherhes effectuées ont permis d’aboutir à 26 journalistes assassinés ou disparus en Haïti de 1822 à 2021. Le dernier cas connu est le journaliste de radio Vision 2000 Diego Charles, assassiné devant sa résidence à Port-au-Prince, en juin dernier.

Par cette activité, les organisateurs ont voulu sortir de l’ordinaire, a fait savoir Max Guybert Lyron, représentant de l’UNESCO. «Sans les journalistes, pas de démocratie ni d’accès à l’information», a-t-il rappelé.

Plusieurs partenaires dont l’Organisation des Nations-Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO), le Haut Commissariat aux droits de l’homme (HCDH), la FOKAL et des associations de journalistes ont contribué à la mise en œuvre de ce projet.

Des conférences, des débats, des expositions, des projections cinématographiques, entre autres, auront lieu jusqu’au mois de janvier 2022, afin maintenir la réflexion sur l’importance de la sécurité des journalistes dans une démocratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *