Insécurité : des citoyens appellent à des actions urgentes des autorités

Insécurité : des citoyens appellent à des actions urgentes des autorités

La capitale haïtienne est en proie à une détresse croissante alors que les citoyens expriment leur frustration face à l’insécurité persistante. Malgré la présence de plus d’une centaine de policiers Kényans, les habitants soulignent un manque d’action pour atténuer leurs souffrances.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La situation a atteint un point critique, paralysant non seulement les activités économiques mais aussi la vie sociale des habitants. De nombreux résidents, souvent déplacés à cause de l’insécurité, vivent dans des conditions déplorables, dépendant largement de l’aide extérieure pour leurs besoins alimentaires les plus fondamentaux.

L’appel des citoyens est clair , ils exigent des mesures immédiates de la part du Conseil Présidentiel de Transition (CPT) et du gouvernement pour restaurer la paix à travers le pays. Malgré la présence des forces de sécurité kenyanes, la situation sécuritaire n’a pas montré d’améliorations significatives, ce qui a amplifié le sentiment d’abandon parmi la population.

À l’angle des rues Capois et Jean Paul II, des scènes poignantes se déroulent quotidiennement, avec des dizaines de personnes contraintes de s’installer sur les trottoirs, observant passivement le monde autour d’eux. Ils attendent désespérément que les autorités agissent pour sortir de cette impasse insécuritaire qui a gravement altéré leur qualité de vie.

Les citoyens continuent d’espérer que les forces de l’ordre nationales, en collaboration avec les policiers kenyans, parviendront à restaurer la paix et à ramener la tranquillité sur l’ensemble du territoire haïtien.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *