Insécurité : Joseph Jouthe lance un appel au dialogue en réponse aux deux journées de grève

Insécurité : Joseph Jouthe lance un appel au dialogue en réponse aux deux journées de grève

Dans un point de presse, tenu ce mardi 2 février 2021, le Premier ministre Joseph Jouthe a lancé un appel au dialogue suite aux deux journées de grève ayant eu lieu les 1er et 2 février. D’après les déclarations du Chef du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN), le gouvernement prévoit des mesures pour freiner les actes des bandits, notamment le kidnapping.

En présence du ministre de la Culture et de la Communication (MCC), Pradel Henriquez, du Secrétaire d’État à la communication, Eddy Jackson Alexis, du Directeur général de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Léon Charles et de plusieurs fonctionnaires publics, le Premier ministre s’est exprimé sur les deux journées de grève qui ont paralysé les activités dans le pays. Conscient du ras-le-bol de la population face au kidnapping, au climat d’insécurité qui prévaut dans le pays depuis quelque temps, le chef du gouvernement entend prendre des mesures. Aussi, a-t-il assuré que la PNH est en alerte pour stopper les bandits dans leurs courses.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Afin de mener à bien ce travail pour déraciner les malfrats, le Premier ministre a fait appel à la population lui demandant sa collaboration. Un appel au dialogue a aussi été lancé aux syndicalistes de tous les secteurs. Pour Joseph Jouthe, il faut recueillir les doléances et revendications de tous les syndicats du pays pour une réponse appropriée à l’insécurité.

Tout en félicitant la PNH pour les services déjà rendus au peuple haïtien, le numéro 1 de la Primature a invité les autorités à réitérer leur engagement auprès de la population en assurant un meilleur rendement.

Compte tenu des décisions prises par les autorités pour apporter une solution rapide au climat d’insécurité, le Premier ministre, Joseph Jouthe, a invité la population à reprendre ses activités, dès ce mercredi 3 février.

Notons que le Premier ministre a profité de l’occasion pour souhaiter ses sympathies à la famille de Liliane Pierre Paul qui a récemment perdu son mari, Anthony Barbier, et à la famille du professeur Serges Gilles, décédé dans la soirée du 1er février 2021, à l’hôpital du Canapé-Vert.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *