Insécurité : Le CARDH enregistre environ 150 décès à Cité Soleil, dont 70 dans le camp des gangs

Insécurité : Le CARDH enregistre environ 150 décès à Cité Soleil, dont 70 dans le camp des gangs

Dans son dernier rapport, le Centre d’analyse et de recherche en droits humains indique avoir dénombré environ 150 décès dont 70 décès dans le camp des gangs armés, et environ 300 blessés dans le cadre des affrontements à Cité Soleil.

Plusieurs membres de la population sont également victimes de ces attaques, selon le CARDH estimant que les citoyens servent de cobayes à des luttes politico-économiques et criminelles.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

En effet, à Cité Soleil, au quartier de Martissant et en Plaine, entre autres, les gangs se livrent à une lutte acharnée pour la conquête ou la consolidation de territoires, fait remarquer l’organisation de droits humains.

Pour cette structure, les agissements des bandes armées restent liés aux enjeux des prochaines élections et les perspectives économiques dégagées à travers le trafic d’armes et de munitions.

Le CARDH dénonce les actes de kidnapping qui décapitalisent les citoyens, soulignant que des véhicules immatriculés « Officiel », « Service de l’État », « Corps diplomatique » et « Organisation internationale » sont utilisés pour commettre cette sale besogne.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *