Insécurité : quatre personnes enlevées en moins d’une semaine

Insécurité : quatre personnes enlevées en moins d’une semaine

Au moins quatre nouvelles victimes du kidnapping ont été enregistrées dans le pays en seulement cinq jours. Devant l’impuissance des forces de police, le sort de la population civile est livré aux bandits.

Un couple, un policier et un prêtre catholique sont les dernières victimes du kidnapping qui domine le quotidien des Haïtiens depuis un certain temps.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Maxon Rousseau, agent de la 20e promotion de la Police Nationale d’Haïti (PNH), affecté à l’Unité de Sécurité Générale du Palais National (USGPN), a été enlevé vendredi dernier, à Pernier, son quartier de résidence, dans la commune de Pétion-Ville.

Le prête catholique Jean Rilus Excellus, originaire de la Congrégation des “Spiritains”, a été également victime d’un acte de kidnapping, mardi 25 janvier, à Morne Lazarre. Les ravisseurs ont exigé une forte somme d’argent en échange de sa libération.

En ce qui concerne le couple, des individus armés l’ont pris pour cible dans la nuit du mardi 25 au mercredi 26 janvier 2022, à l’Avenue Poupelard, dans la capitale haïtienne.

Un mouvement de protestation a été organisé à Nazon ce matin en vue de réclamer la libération de ces deux partenaires. Des pneus enflammés dressés sur la chaussée ont paralysé la circulation et créé des embouteillages monstres dans des rues avoisinantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *