Invitée par le juge Ikenson Édumé, Martine Moïse entame une action en dessaisissement

Invitée par le juge Ikenson Édumé, Martine Moïse entame une action en dessaisissement

Le conseil de défense de l’ancienne première dame, Martine Moïse, invitée au cabinet d’instruction par le juge Ikenson Édumé, pour répondre, « à titre de victime dans le cadre d’un dossier aux motifs d’escroquerie, faux et usage de faux en écriture publique, surfacturation, blanchiment et association de malfaiteurs au préjudicie de l’Etat haïtien », a entamé une action en dessaisissement du dossier auprès de la cour de Cassation.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Cette action est motivée par le fait que le magistrat Ikenson Edumé aurait des liens légitimes avec l’ancien sénateur John Joël Joseph, activement recherché par les autorités policières et judiciaires, pour son implication présumée dans l’assassinat du président Jovenel Moïse.

Par conséquent, l’exposante sollicite auprès de la cour de Cassation, qu’elle soit entendue par un autre juge dans le cadre de cette affaire.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *