Journée internationale de l’Éducation : Ariel Henry attentif au problème du secteur

Journée internationale de l’Éducation : Ariel Henry attentif au problème du secteur

Ce lundi 24 janvier marque la journée internationale de l’éducation, date proclamée par l’organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Cette année, la cérémonie de célébration de cette journée a été présidée par le Premier Ministre, Ariel Henry.

À l’occasion, le chef du gouvernement dit encourager la communauté éducative, principalement le MENFP, à tout faire pour construire cette école haïtienne du 21è siècle qui favorise une culture de paix, de progrès culturel, scientifique et socio-économique pour tous.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Cette journée est l’occasion pour le PM de décorer certains membres du personnel enseignant et administratif pour leur contribution à la reprise des cours dans des zones précaires et difficiles.

Le Premier Ministre dit réitérer la volonté de son Gouvernement à consolider les réformes devant conduire à un système éducatif qui promeut les valeurs citoyennes du « vivre-ensemble », du « bien vivre-ensemble ».

Si la majorité du discours du PM Ariel Henry a été dominée par l’école pour tous, l’inclusion sociale, une autre partie a été consacrée à la précarité dans laquelle les enseignants évoluent, il a également évoqué le problème des arriérés de salaire du personnel et des contractuels.

“Je suis très conscient de la précarité dans laquelle nos enseignants évoluent. C’est l’une des priorités de mon gouvernement : améliorer leurs conditions de travail”, a t-il indiqué. Par ailleurs, il a ajouté que le MENFP poursuivra cet effort au rythme des disponibilités dégagées et fera également de nouvelles annonces relatives aux arriérés de salaire du personnel contractuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *