Jovenel Moïse décrète l’état d’urgence sécuritaire au niveau de toutes les zones identifiées par le CSPN

Jovenel Moïse décrète l’état d’urgence sécuritaire au niveau de toutes les zones identifiées par le CSPN

Le président de la République, Jovenel Moïse, a décidé, ce mardi, de déclarer l’état d’urgence sécuritaire au niveau de toutes les zones identifiées par le CSPN dont Village de Dieu.

Cette décision a été prise suite à un nouveau Conseil des Ministres à l’extraordinaire qui s’est tenu aujourd’hui, au Palais National.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

” L’état d’urgence sécuritaire a été déclaré au niveau de toutes les zones identifiées par le CSPN dont Village de Dieu… Nous sommes déterminés à pacifier le pays “, a tweeté le locataire du palais national après cette réunion.

Cette disposition est survenue suite à la mort tragique de cinq policiers au Village de Dieu lors d’une opération qui a mal tourné.

Pour rétablir la sécurité dans le pays, M. Moïse multiplie les demandes d’aide auprès de la communauté internationale. Ce mardi, le locataire du palais national a eu un entretien, par vidéoconférence, avec le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres. Le chef de l’Etat, sur son compte Twitter, dit avoir sollicité de l’ONU un appui technique et logistique pour la PNH, afin de combattre le banditisme en Haïti et renforcer le programme de réduction de la pauvreté.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    17 mars 2021, 00:44

    Travay Je Klere ap pouswiv jouk mayi mi…

    JB Aristide n’est pas en reste li tonbe nan bay gwo Siyad tou, “que d’hôpitaux, que d’infrastructures sanitaires on aurait pu construire avec les Milliards de Petrocaribe ! Le droit à la santé est inhérent à la dignité humaine. Défendre la dignité haïtienne face à l’inconscience coloniale est un devoir de conscience… Face à la tentation d’être heureux en rendant l’autre malheureux, reproduisant ainsi le modèle des néocolons, que votre conscience exerce son droit de véto ! Avec fierté, il faut refuser d’obéir à l’inconscient colonial.” JB Aristide, 15 mars 2021

    Le président LUIS ABINADER a montré, il ne faut Jamais s’exprimer de cette manière, "nous sommes déterminés à pacifier le pays…" A la tête de l’ État, si vous n’êtes pas un Poltron ou un Complice, vous faites votre Travail dans le cadre de la Constitution (se sa yo rele moun ki kapab) et les lois du pays. Konstitisyon an ak Lwa yo pa konn pale, yo bezwen moun ki gen moun nan moun yo pou ki aplike yo. Les Institutions ne sont pas faibles. Elles prennent la marque de l’INDIVIDU ou le Citoyen qui s’assume… Tout le reste, c’est du Verbiage, bien sûr, pour plus de Chaos!!!

    Comme disait le prix Novel de littérature Yole Soyinka, "le tigre ne reventique pas sa tigritude, il bondit. " Et dès les premières semaines de sa Présidence, Luis Abinader n’avait pas de temps à perdre comme les dirigeants de la partie de l’Ouest de l’ile ki pase 35 lane ap fè Movèz Gouvènans ak Kao.

    Dans une société sans dessus dessous, se nòmal pou JB Aristide fè yon sòti tèt li kòmkwa li pat janm pase sou pouvwa, li pa egare. Le "changement dû" (dixit le candidat MJ Martelly) a été un slogan de campagne électorale. Point barre.

    L’Observatoire des Questions Haitiennes et Internationales (OQHI)

    REPLY