Jovenel Moïse negocie 12 mille emplois avec la compagnie de textile sud-coréenne S&H Global S.A

Jovenel Moïse negocie 12 mille emplois avec la compagnie de textile sud-coréenne S&H Global S.A

Le président de la République Jovenel Moïse a rencontré, au palais national, les membres du Conseil d’Administration de la compagnie de textile sud-coréenne S&H Global S.A.

Les discussions se sont déroulées d’abord autour de la gestion du Parc industriel et du salaire minimum. La compagnie de textile sud-coréenne S&H Global S.A. est le principal locataire du Parc Industriel de Caracol (PIC).

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le chef de l’état essaie de convaincre cette compagnie ayant décidé de tourner le dos à Haïti, après le vote des députés en date du 26 mars 2019 proposant de modifier la loi fixant le salaire minimum dans les secteurs industriels et commerciaux à 750 gourdes, de revoir sa décision.

Hier vendredi le chef de l’état a discuté du salaire de 12 mille emplois promis par la compagnie et du coût avec les membres de « S&H Global S.A » qui est l’un des tous premiers clients du PIC, S&H Global S.A, filiale de l’une des plus grandes entreprises coréenne de fabrication de vêtements dans le monde, depuis son implantation dans le nord-est d’Haïti.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • Polisca Hubermann
    6 avril 2019, 18:56

    Commentaire *

    REPLY
  • Jacques Mikenson
    7 avril 2019, 06:39

    Commentaire *

    REPLY