Justice: Vers un arrêt de travail des greffiers

Justice: Vers un arrêt de travail des greffiers

L’Association Nationale des Greffiers Haïtiens (ANAGH), annonce un arrêt de travail à partir du 12 avril, pour continuer d’exiger de meilleures conditions de travail, un ajustement salarial, entre autres.

« En effet, l’ANAGH s’empresse de vous informer également que les Greffiers des dix-huit (18) Juridictions du pays et des Cours de la République, cesseront de travailler à partir du mardi 12 avril 2022, jusqu’à nouvel ordre. Ce, dans l’objectif d’exiger la pleine et entière satisfaction relative aux différentes revendications des Greffiers ainsi que l’application de l’accord intervenu entre le Ministère de la Justice, l’ANAGH et le Syndicat en date du 03 novembre 2017 », souligne l’ANAGH dans une correspondance adressée au ministre de la justice Me Bertho Dorcé.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

En outre, l’ANAGH dénonce le laxisme dont font montre les différents ministres quant à la satisfaction de leurs revendications et l’application de l’accord de novembre 2017.

Toutefois, le président de l’ANAGH, Me Martin Ainé, n’écarte pas la possibilité d’annuler le mot d’ordre de grève si leurs revendications sont partiellement satisfaites.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *