Kidnapping : Flou et mystère autour de la libération des missionnaires nord-américains

Kidnapping : Flou et mystère autour de la libération des missionnaires nord-américains

Quatre jours après la soi-disant “libération” des 12 missionnaires nord-américains, enlevés le 16 octobre dernier par le groupe armé 400 Mawozo à Croix-des-Bouquets, de nouvelles informations ont été révélées.

C’est le Directeur Général de Christian Aid Ministries, l’organisation à laquelle appartient le groupe de missionnaires, qui l’a annoncé : les 12 missionnaires se sont évadés et n’ont pas été libérés par le groupe armé de la Croix-des-Bouquets.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Ils se sont de préférence évadés de leur lieu de séquestration. Ils ont marché pendant longtemps, sans éclairage, avant d’arriver à Morne Cabrit où ils ont été retrouvés », révèle-t-il, lors d’une conférence de presse tenue ce lundi 20 décembre 2021.

C’est la surprise totale. Sachant surtout qu’un haut responsable du gouvernement américain avait révélé à CNN, le vendredi 17 décembre dernier, qu’une rançon avait bel et bien été versée au groupe armé “400 Mawozo”.

Des informations fusent de partout, ce qui sème le trouble à l’histoire vécue par les nord-américains enlevés par le gang 400 Mawozo.

Rappelons, par ailleurs, que le puissant gang de la Croix-des-Bouquets avait enlevé 17 étrangers (dont 16américains et un canadien) après une visite à un orphelinat de la zone. Les victimes sont restées durant 2 mois entre les mains de leurs ravisseurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *