La BNC lance sa carte de débit “Pronap” et son réseau d’ATMs

La BNC lance sa carte de débit “Pronap” et son réseau d’ATMs

La Banque Nationale de Crédit a lancé, ce mardi 25 janvier 2022, sa carte de débit “Pronap”, son réseau d’ATMs et un site web rénové lors d’une cérémonie à laquelle plusieurs dignitaires de l’État étaient présents. Ce changement majeur rentre dans le cadre de la réforme entamée par la BNC pour redynamiser son service et satisfaire sa clientèle. Mais aussi rendre plus sécuritaires les transactions.

La cérémonie a été organisée en présence du Premier Ministre Ariel Henry, son Chef de Cabinet Samuel H. Saturné, du ministre de l’économie et des finances Michel Patrick Boisvert, du ministre de l’intérieur Litz Quitel, du gouverneur de la BRH Jean Baden Dubois, du secretaire général de la Présidence Me. Josué Pierre-Louis, du Directeur général a.i de la Police, Frantz Elbé, de l’ancienne ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes Marjory Michel, entre autres.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon le Président du conseil d’administration de la BNC, Raoul Pascal Pierre-Louis, qui a profité pour faire un rappel de ses promesses lors de l’avènement de son équipe à la BNC, ce processus de mise en œuvre de la numérisation des données de la BNC s’inscrit dans le cadre de la volonté du Conseil de la BNC de satisfaire les désirs de la clientèle. « À notre arrivée à la tête de la BNC, nous avons promis non seulement de poursuivre les réformes déjà engagées mais aussi de travailler pour accroître la satisfaction de la clientèle en lui offrant des services variés et de qualité dans des espaces appropriés et surtout d’être plus près d’elle », a-t-il ajouté.

Il a poursuivi pour dire que la BNC possédait déjà sa succursale virtuelle mais avec des limites. Toutefois, il a reconnu qu’il y avait un certain retard par rapport aux autres banques concurrentes. Les clients avaient toujours manifesté le désir d’avoir mieux. Leur désir d’avoir un instrument leur permettant de réaliser électroniquement leurs transactions tout en gagnant en temps et en efficacité était manifeste, a t-il indiqué.

De son côté, le Ministre de l’économie et des finances Michel Patrick Boisvert, a félicité le Conseil d’administration de la BNC, ses cadres et ses employés pour la réussite de cette initiative. « Je peux témoigner des progrès accomplis durant ces dernières années. Des progrès qui ont permis de faire de la BNC ce qu’elle est aujourd’hui dans le paysage bancaire haïtien », a dit le Ministre Boisvert qui a promis d’apporter son soutien indéfectible à l’institution dans son processus de modernisation, en tant que président d’honneur du CA de la BNC.

Le Premier ministre Ariel Henry, dans son allocution, a aussi félicité à l’équipe de la BNC qui a continué les efforts de modernisation déjà entamés. « Je déclare aujourd’hui ma satisfaction de voir les responsables de la BNC se lancer dans le processus de numérisation des données pour mieux satisfaire la clientèle», a déclaré M. Henry souhaitant que «le membres du CA continuent d’utiliser l’expertise des ingénieurs informaticiens et des programmeurs logiciels pour faire de la BNC cette banque commerciale d’État, l’étoile de toutes les banques haïtiennes, une référence dans la qualité des services fournis à la clientèle ».

D’un autre côté, le PM Ariel Henry a saisi l’occasion pour critiquer la qualité de service offert aux clients par les banques de la place, selon lui, il est inadmissible de voir les clients font la queue en pleine rue pour un simple dépôt bancaire. Les banques doivent utiliser des nouvelles ressources technologiques pour rendre les opérations bancaires plus faciles en exposant moins les compatriotes, dit-il.

Il a conclu en souhaitant que la BNC répondra efficacement à sa mission qui est, entre autres, de s’ouvrir davantage à certaines catégories de gens notamment des petites bourses, les petits commerçants dont les exigences faites par les banques privées constituent un frein à leurs objectifs. « La BNC doit reluire aujourd’hui l’espoir des PME du pays, des madan sara, des paysans, des femmes, des étudiants et des membres de la diaspora ».

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

1 Comment

  • Jackson BIEN-AIME
    21 mai 2022, 10:49

    Ok

    REPLY