La Colombie veut contribuer à renforcer la capacité de l’unité anti-enlèvement de la PNH

La Colombie veut contribuer à renforcer la capacité de l’unité anti-enlèvement de la PNH

À l’initiative du « Bureau of International Narcotics and Law Enforcement Affairs », le directeur général de la police nationale d’Haïti, Léon Charles, s’est entretenu avec son homologue de la Police Nationale Colombienne.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Cette démarche qui a bénéficié du support du bureau dépendant du Département d’État des États-Unis, chargé de la prévention et de la gestion à l’international de la politique anti-stupéfiants menée par le gouvernement fédéral des États-Unis, vise à contribuer au renforcement de la capacité de l’unité anti-enlèvement de la PNH, selon un tweet de l’ambassade des États-Unis en Haïti.

Il faut souligner qu’en dépit des dispositions annoncées par les autorités policières, les cas de kidnapping ne cessent de se multiplier dans le pays, notamment dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Plusieurs personnalités de la société civile, des leaders politiques et religieux, des anciens parlementaires, des artistes, des écoliers et étudiants foulent le macadam quasi-quotidiennement pour exprimer leur ras-le-bol face à ce phénomène.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *