La photographe Maybeline Despagne reçue par “Innovation Zone”

La photographe Maybeline Despagne reçue par “Innovation Zone”

Chaque semaine l’ancien Premier ministre Laurent Salvador Lamothe reçoit une invité de marque dans son talk-show intitulé “Innovation Zone”, diffusé sur les réseaux sociaux.

Pour sa 15e épisode parue, ce mercredi 27 avril, Laurent Lamothe, aux côtés du Dr Naomi Blemur, a reçu la jeune entrepreneure Maybeline Despagne pour aborder “L’Art de la photographie”. Cette dernière a fait ses armes dans la photographie.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Mme Despagne, qui a fait ses débuts dans la photographie pendant qu’elle évoluait dans le shipping, a développé de grandes capacités dans le métier de l’art de l’image.

“Ce penchant pour la photographie trouve son origine dans mon amour pour le dessin et l’art”, a t-elle expliqué. “J’aime dessiner, pour faire des dessins, j’ai l’habitude d’aller prendre en photo des paysages pour reproduire ses images sous forme de dessins. D’où, mon talent de photographe a pu se développer”, a t-elle poursuivi.

“J’ai commencé à faire des Photoshoots pendant la période de Covid-19 avant de mettre en œuvre une studio de photos où de nombreux photographes de renoms sont venus travailler”, a t-elle expliqué, indiquant que la photographie est devenue le centre de ses activités depuis qu’elle s’est lancée dans le métier de l’art de l’image.

La Covid-19 a perturbé les activités économiques partout dans le monde. Plusieurs entreprises frappées de plein fouet par les conséquences de la crise pandémique sur l’économie mondiale étaient contraintes de plier bagages. Mme Despagne qui évoluait dans le shipping a dû trouver le métier de photographie comme alternative pour contre-balancer le déséquilibre économique.

Mme Despagne est une entrepreneure dans l’âme qui sait transformer des difficultés en opportunités. Son succès malgré le peu de moyens reçus témoigne de son ingéniosité.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *