La Plateforme des Associations de Développement de Borgne condamne l’assassinat de deux de ses membres influents

La Plateforme des Associations de Développement de Borgne condamne l’assassinat de deux de ses membres influents

Dans une note de protestation publiée ce lundi 27 juin, le Secrétariat Général de la Plateforme des Associations de Développement de Borgne (PLADBO) dit avoir appris avec une grande indignation l’assassinat de deux de ses membres influents, survenu le mercredi 22 juin dans la zone de Trois Rivière, 3e section communale de Petit-Bourg de Bornge.

Sadrack Dulcio, directeur de l’école Nationale de Petit-Bourg de Borgne, et Edouard Douarsaint, enseignant à l’école communautaire Maisonoeuvre (Boukan Michel), sont les noms des deux membres du PLADBO victimes collatérales d’une attaque armée contre le chef de gang Max Pierre (Alyas Roudy), dans la zone de Trois-Rivières.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le secrétariat de l’organisation déplore le fait qu’elle continue de compter des victimes parmi ses Membres. PLADBO qui a mis en cause plusieurs individus, dont Mme Morales Tilus (CASEC de la 1er section communale de Margot) a indiqué que ces derniers, après avoir commis ces crimes, ont mis le feu dans plus de 15 maisons dans la zone.

Selon l’organisation, il n’y avait pas vraiment eu d’attaque car, dit-elle, les hostilités se sont déclarées dans le fief même du gang entre les membres et le caïd Roudy du groupe.

Au cours de ces forfaits, plusieurs résidents de Petit-Bourg, de “Boukan michel” (Bassin Kayman) ont été blessés et abattus par ces membres du même gang qui a tué le directeur et l’enseignant.

Face à la fureur de ce gang dans cette petite commune peuplée de plus de 60 860 habitants, des milliers de personnes ont été contraintes de fuir vers Cap-Haïtien, Port-au-Prince, Port-de-Paix, Pilate, Anse-à-Follet, Gros-Mora, Gonaïves et Saint-Domingue.

“Le chef de gang Roudy, ancien évadé de prison en 2004, travaillait comme agent de sécurité pour le Vice-Délégué Oboy, Marc Lamour. Ce qui lui facilitait plus tard, avec la complicité de l’ancien vice-délégué lui-même et du Dr Tony Voltaire, de monter le plus puissant gang du département Nord”, a indiqué l’organisation qui rappelle que ce gang a déjà tué plus 30 personnes dans la commune de Petit-Bourg de Borgne l.

PLADBO dit condamner fermement ce double assassinat et appelle le parquet et la police à arrêter tous les bandits et personnes impliqués dans l’assassinat de ses deux membres.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *