La population adhère au mouvement de grève des syndicats

La population adhère au mouvement de grève des syndicats

Le mot d’ordre de grève annoncé par le corps syndicale à travers le territoire, en vue de dénoncer la remontée des actes d’insécurité et de banditisme et presser les autorités d’assumer leur responsabilité par rapport à cette situation est totalement suivi.

En effet, les rues de la capitale et certaines communes, comme Pétion-Ville, Delmas, Tabarre, Croix-des-Bouquets, pour ne citer que celles là, généralement bondées de voitures, de motocyclettes et de personnes, sont totalement vides.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les portes de plusieurs établissements scolaires sont restées fermées, ce lundi matin.

C’est le même constat dans plusieurs villes de provinces dont, Miragoane, Jacmel, aux Cayes, entre autres, selon ce qu’ont confié des sources contactées par un rédacteur de Haïti 24.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *