Le bilan de la pandémie dans le monde: plus de 211 000 morts

Le bilan de la pandémie dans le monde: plus de 211 000 morts

(Paris) La pandémie de nouveau coronavirus a fait au moins 211 185 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 7 h.
Plus de 3 030 240 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 193 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière. Parmi ces cas, au moins 832 000 sont aujourd’hui considérés comme guéris.
Les États-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus début février, sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 56 253 décès pour 988 469 cas. Au moins 111 583 personnes ont été déclarées guéries.
Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont l’Italie avec 26 977 morts pour 199 414 cas, l’Espagne avec 23 822 morts (210 773 cas), la France avec 23 293 morts (165 842 cas), et le Royaume-Uni avec 21 092 morts (157 149 cas).
La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao), où l’épidémie a débuté fin décembre, a officiellement dénombré au total 82 836 cas (6 nouveaux entre lundi et mardi), dont 4633 décès (0 nouveau), et 77 555 guérisons.
L’Europe totalisait, mardi à 7 h, 126 975 décès pour 1 405 311 cas, les États-Unis et le Canada 59 034 décès (1 036 698 cas), l’Amérique latine et les Caraïbes 8897 décès (177 829 cas), l’Asie 8221 décès (208 754 cas), le Moyen-Orient 6482 décès (160 477 cas), l’Afrique 1466 décès (33 140 cas), et l’Océanie 110 décès (8037 cas).
Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).
Le point sur la pandémie dans le monde

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19, qui a fait plus de 211 000 morts sur la planète.
Allemagne : gare au rebond
Des signes d’aggravation de l’épidémie apparaissent en Allemagne, beaucoup moins touchée au départ que la plupart des autres grands pays et qui vient tout juste de débuter son déconfinement.
Pour la première fois depuis la mi-avril, le taux d’infection a de nouveau atteint le seuil de 1,0 ce qui signifie que chaque malade contamine une autre personne.
Plans de déconfinement
La France et l’Espagne, pays parmi les plus meurtris par la pandémie, présentent ce mardi leurs plans de déconfinement progressif. Dans le premier cas, le premier ministre doit notamment préciser si à partir du 11 mai le port du masque sera obligatoire, si les écoles vont ouvrir et si les déplacements interrégionaux seront autorisés.
En Espagne, où le confinement a été prolongé jusqu’au 9 mai, les enfants peuvent déjà jouer dans la rue à condition de respecter un certain nombre de restrictions.
Plus de 211 000 morts
Le nouveau coronavirus a fait plus de 211 185 morts dans le monde pour 3 030 246 cas recensés, depuis son apparition en Chine en décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 7 h.
Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts (56 253), devant l’Italie (26 977), l’Espagne (23 822) et la France (23 293).
GB : lourd bilan en maison de retraite
Plus de 4000 personnes sont mortes du coronavirus en deux semaines en avril dans les maisons de retraite en Angleterre, selon le Bureau national des statistiques (ONS). Le gouvernement a annoncé lundi un bilan de 21 092 morts dans ses seuls hôpitaux.
JO de Tokyo : 2021 ou rien
Les Jeux olympiques de Tokyo 2020, reportés à l’été 2021 à cause de la propagation de la COVID-19, seront annulés si la pandémie n’est pas maîtrisée d’ici là, selon le président du comité japonais d’organisation, Yoshiro Mori.
La Chine dénonce des « mensonges »
La Chine dénonce « des mensonges éhontés » de la part des États-Unis, après des propos du président Donald Trump qui n’a pas exclu de réclamer des dédommagements à Pékin pour l’épidémie de coronavirus.
Vaccins : une centaine de projets
Il existe une centaine de projets de vaccins anti-COVID-19 dont une dizaine en phase d’essais cliniques, selon l’institut britannique London School of Hygiene & Tropical Medicine.
Huit projets en sont au stade des essais cliniques sur des hommes et parmi ceux-ci un projet chinois se trouve à un stade plus avancé que les autres.
Sydney : « Surfez et partez »
Des centaines de surfeurs et de baigneurs se sont rués sur la célèbre plage de Bondi Beach à Sydney, cinq semaines après sa fermeture par les autorités, l’Australie ayant commencé à assouplir les mesures contre le coronavirus.
Des pancartes « surfez et partez » exhortent toutefois les visiteurs à ne pas s’attarder une fois leur activité aquatique terminée, bains de soleil ou châteaux de sable restant interdits.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *