Le BSA annonce son retrait des pourparlers engagés avec le pouvoir

Le BSA annonce son retrait des pourparlers engagés avec le pouvoir

Le bureau de suivi de l’accord de Montana dénonce encore une fois les velléités du Premier ministre Ariel Henry de s’accrocher au pouvoir, en faisant perdurer la crise multidimensionnelle. Lors d’une conférence de presse, ce 2 août, à Port-au-Prince, les membres de cette structure ont annoncé leur retrait des discussions engagées avec l’exécutif.

Pour le BSA, le chef du gouvernement et sa clique n’ont aucunement l’intention de faciliter un dégel de la crise, Jacques Ted Saint Dic, membre de cette structure, est très critique à l’égard des signataires de l’accord du 11 septembre qui ne font que profiter des largesses de l’équipe au pouvoir sans penser à soulager la majorité de la population ravagée par la crise globale.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Pour lui, la transition doit être assurée par un exécutif bicéphale, car, indique t-il, durant les 12 derniers mois de la gouvernance d’Ariel Henry la crise s’est aggravée.

Pour sa part, Ernst Mathurin, présent autour de la table de conférence, dénonce le soutien des membres de la communauté internationale au pouvoir en place, en dépit du fait que la situation du pays à tous les niveaux ne cesse de se dégrader. Il exhorte de ce fait, tous les secteurs à prendre conscience de la nécessité de trouver une solution inter-haïtienne à la crise.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

1 Comment

  • Ramphort
    3 août 2022, 01:51

    Peuple Haïtien, qu’attendez vous pour renverser le Premier Ministre Ariel Henry! Il est incompétent. Et complice avec les gangs. Il faut qu’il sache qu’un jour viendra ou il sera pris à partie par les gangs qu’il gère et qui assassinent tous les gens du pays. Ceux là se retourneront contre lui et ses acolytes et les tueront.

    REPLY