Le directeur général de l’EDH démissionne !

Le directeur général de l’EDH démissionne !

Michel Présumé a quitté son poste à l’Electricité d’Haïti (Ed’H). L’ancien directeur de la Teleco l’a annoncé, le jeudi 19 août au soir, via son compte Twitter.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Je porte à la connaissance de la clientèle en particulier et du public en général que j’ai démissionné de mon poste de Directeur Général de l’Ed’H ce jeudi 19 août 2021 », a écrit M. Présumé, remerciant tous ceux et toutes celles qui l’ont supporté durant cette expérience.

« Les entreprises publiques à caractère commercial obéissent aux lois du marché pour satisfaire les consommateurs et les porter à s’acquitter de leurs obligations envers les fournisseurs de service. Lorsqu’il est impossible d’appliquer ce principe, il faut tirer la conclusion », a-t-il poursuivi.

Michel Présumé avait été installé à la tête de l’Ed’H en juillet 2020, en remplacement de l’ingénieur Nicolas Hervé Pierre Louis.

3 comments

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

3 Comments

  • Antoine Langomier
    20 août 2021, 15:05

    Mwen Makonnen Demisyon Michel Presume ak kek fe istorik…

    Dirijan sa a sanble gen moso moun nan li toujou. Depi yon dirijan gen Moso Moun nan li toujou ou nan pos la ou paka bay Rezilta, ou pa gen lot bagay pou fe se remet Demisyon.

    Ansyen DG a dwe konnen gen yon Diferans ant vann antrepriz Leta pou po patat sou pwezidans domestik Rene Preval ak fe yon antrepriz vin Rantab pou peyi a tankou Patriyot GUITEAU TOUSSAINT te fe pou BNC.
    Nan Kafouyaj pasasyon pouvwa ant malandren, "oligak kowonpi" yo oswa kek vole fanatik pouvwa santidi te tou pwofite fe sasinen Guiteau Toussaint nan dat 13 jen 2011.

    Nou bezwen konn istwa yo, le ti bagay Rene Preval te bezwen likite BNC pou po patat tou bay "Oligak Kowonpi," yo tankou l te fe pou Minoterie… ak Ciment d’Haiti, Patriyot Guiteau Toussaint te di li ka leve Defi a: lap fe BNC vin yon Referans nan milye banke a. Guiteau Toussaint te di rate/fo demokrat Rene Preval li pa bezwen fe "Oligak Kowonpi" yo kado l.

    Nan menm peryod la Michel Presume ak Yves Romain Bastien (sa a met pouswiv wout san gade nan direksyon peyi a) te Kontan yo se chef Likidasyon Antrepriz Piblik sou domestik Rene Preval.

    Si Jovenel Moise te fe fanmi GUITEAU TOUSSAINT jwenn jistis se konsa li tap pran lot direksyon ak peyi a. Se konsa se zafe Pep la Jovenel Moise tap regle pa ta fouti gen "peyi lok," itilize chef gang Arnel Joseph…ak nan al cheche 7 mesene pou mete silans sou lot avadra ki te bezwen pouvwa pou vin domestik "Oligak Kowonpi" yo nan plas li. Se nan sa a wi Batonye MONFERRIER DORVAL ta pwal we "le pays n’est pas dirige’, ni gouverne’." Se nan menm logik sa a WI gen yon 7 jiye 2021, prevalis/Jovenelis Michel Presume patka fe anyen pou patwon Jovenel Moise. Tout kalite vye bet yo ki kont devlopman peyi a mete ansanm pou yo sasinen Jovenel Moise kite Koniflet yo.

    Depi 7 jiye 2021, karyeris Michel Presume sanble byen aprann leson yo, li we jwet la vire an koboy net… Le yon neg nan yon pos ou pa sou anyen, ou paka delivre Machandiz la, se pa rete jwi Privilej fonksyon an selman nan peyi "Shithole," se Demisyone si w gen yon tikras imanite nan wou toujou…

    Obsevatwa Zafe Ayisyen ak Lotbodlo

    REPLY
    • Antoine Langomier@Antoine Langomier
      20 août 2021, 15:15

      Li: se nan sans sa a wi Batonye MONFERRIER DORVAL ta pwal we….

      REPLY
      • Antoine Langomier@Antoine Langomier
        20 août 2021, 18:31

        Un extrait d’un article de l’économiste Thomas Lalime sur L’INOUBLIABLE Guiteau TOUSSAINT

        Guiteau m’avait avoué qu’il savait travailler 16 heures par jour lors de la première phase du sauvetage de la BNC. Car assainir 50 % de prêts délinquants, passer de 450 employés à 240, sauver la banque d’une faillite technique… ressemblaient à une mission impossible au point de n’intéresser aucun professionnel dans un pays pourtant habitué au lobbying lorsqu’il s’agit de postes ministériels et de direction générale. C’est cette impossibilité de trouver un haut cadre honnête, compétent et prêt à sauver la BNC qui a conduit Guiteau à quitter son confort de directeur général du ministère de l’Économie et des Finances pour l’aventure si risquée du sauvetage de la BNC.

        À ma question de savoir s’il était prêt à sauver la Teleco, l’Ed’H et les autres entreprises publiques en faillite, Guiteau s’était contenté de répondre que l’expérience qu’il avait faite à la BNC pouvait être répliquée à toutes les institutions publiques roulant au bord de l’abîme. Dommage ! Les bandits ne lui ont pas laissé le temps de sauver d’autres institutions publiques.

        Notre chère Haïti Thomas a perdu l’un de ses dignes fils. Celui qui a tout donné pour sa patrie a reçu, en récompense, une balle en plein visage, chez lui. Alors que partout dans le monde, il aurait été vénéré et comblé de médailles d’honneur. L’Haïti d’aujourd’hui a besoin des centaines et des milliers de Guiteau Toussaint. Pour l’ensemble des œuvres de Guiteau et pour l’honneur de la patrie, justice doit être faite.

        Mon cher Guiteau, tu ne seras jamais effacé de la mémoire des gens qui t’ont connu ! De ton vivant, des universités étrangères voulaient étudier le sauvetage de la BNC comme « succes story ». Tu as marqué positivement ton passage sur cette terre. Tu fais donc partie d’une catégorie très rare.

        Lien : https://lenouvelliste.com/article/217272/a-la-memoire-de-guiteau-toussaint

        REPLY