Le Ministère de la Culture et de la Communication lance une campagne autour de la Carte d’identification Nationale

Le Ministère de la Culture et de la Communication lance une campagne autour de la Carte d’identification Nationale

Dans une conférence de presse, tenue ce mardi 22 décembre 2020, en présence du Ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Citoyenneté et du Patriotisme, Guy André Junior François, du Ministre de la Justice et de la Sécurité publique (MJSP), Rockefeller Vincent, du Secrétaire d’Etat à la Communication, Eddy Jakson Alexis, du directeur général de l’Archive National d’Haïti (ANH), Wilfrid Bertrand, du directeur général de l’Office National d’Identification (ONI), Jacques Elibert, et plusieurs cadres du Ministre de la Culture et de la Communication, le Ministre Pradel Henriquez a lancé la campagne médiatique autour de la nouvelle Carte d’Identification Nationale (CIN) axé sur le thème : “Ak batistè m nan menm, kat mwen nan pla menm”. Le but de cette campagne, d’après le ministre Pradel Henriquez, est de sensibiliser et inciter les citoyens et citoyennes à se procurer ce document qui permet de jouir et de faire valoir leurs droits civils et politiques.

L’administration Moïse/Jouthe s’attaque aux problèmes liés à l’identité des citoyens. En effet, ce mardi, le MCC a lancé une campagne médiatique visant à sensibiliser, éduquer la population autour de la nécessité d’avoir une carte d’identification. Durant deux mois, de mi-décembre à mi-février 2021, plusieurs institutions étatiques vont travailler afin de doter les 25% de la population qui n’a pas de pièce d’identification, d’après les informations révélées par le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Citoyenneté et du Patriotisme, Guy André Junior François. Ce dernier a assuré que plus de 2 millions d’Haïtiens n’ont pas d’acte de naissance, ce qui les empêche d’obtenir une pièce d’identité.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Afin de résoudre ce problème et permettre à la population d’obtenir leur carte d’identification, plusieurs programmes ont été mis sur pied. L’Office National d’Haïti (ONI) entend mobiliser ses employés tout en renforçant leur logistique, les Archives Nationales d’Haïti (ANH) faciliteront à la population l’accès à leur acte de naissance en cas de perte, le Ministère de la Justice et de la Sécurité publique soutiendra et renforcera les bureaux de l’Etat Civil des 18 juridictions du pays. Aussi, le ministre du MJSP, met-il en garde les officiers d’Etat Civil qui forcent les citoyens à payer pour avoir leur acte de naissance. “De lourdes sanctions sont prévues”, dit-il.

Lancement de deux journées de livraison des cartes d’identification

Hormis le lancement de la campagne médiatique pour sensibiliser et inciter la population à se doter d’une carte d’identité, le Directeur général de l’ONI, Jacques Elibert, en a profité pour lancer également deux journées de mobilisation visant à livrer à la population 1.2 millions de cartes stockées dans les différents bureaux de l’ONI. Les samedi 26 et dimanche 27 décembre 2020 sont les dates retenues pour ces journées de livraison. D’apres ce qu’a informé Jacques Elibert, les agents de l’ONI seront mobilisés sur tout le territoire pour livrer les cartes. De plus, un programme SMS est mis en place par l’ONI pour informer la population de la disponibilité de leurs cartes.

À travers cette campagne, plusieurs institutions étatiques seront impliquées notamment la Fédération Nationale des CASECS et ASECS d’Haïti (FENACAH), le Bureau de l’intégration des personnes Handicapées, le Ministère des Haïtiens vivant à l’étranger (MHAVE), le Ministère de la Condition féminine et aux Droits des femmes (MCFDF), entre autres.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *