« Le moment de doter Haïti d’une nouvelle constitution est arrivé », déclare Jovenel Moïse

« Le moment de doter Haïti d’une nouvelle constitution est arrivé », déclare Jovenel Moïse

Alors que des voix s’élèvent pour dénoncer la démarche de son administration visant à doter le pays d’une nouvelle constitution, le président de la République Jovenel Moïse, dans un tweet, a réaffirmé sa volonté de changer la loi-mère.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Pour le chef de l’État, Haïti doit être la priorité de chaque Haïtien. « Le moment est arrivé de doter le pays d’une nouvelle constitution. Afin que ce soit possible, tous les secteurs doivent jouer leur partition dans l’unité », demande le locataire du palais national. Ce dernier rappelle que l’union entre tous les fils du pays a été toujours le rêve de nos ancêtres en particulier Jean Jacques Dessalines.

« Vivre libre, vivre dans la dignité, c’est le rêve de chaque haïtien », de l’avis de Jovenel Moïse. Pour que ce rêve se concrétise, il faut le respect mutuel, l’amour, la paix et le progrès. « Pou gen pwogrè fòk kat la rebat, fòk nou chanje konstitisyon an. Pwogrè se rèv zansèt yo te gen pou nou. Pwogrè se rèv Tousen Louveti iberatè peyi Dayiti», a tweeté le garant de la bonne marche des institutions.

Le premier citoyen de la nation dit regretter que 217 ans après l’indépendance le pays soit à la dérive. Jovenel Moïse a mis l’accent sur la nécessité de renforcer les institutions démocratiques. Il faut à tout prix changer cette constitution, insiste le Chef de l’État.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    7 avril 2021, 04:01

    Dans le cadre du Système, le tipaskout René Preval avait une façon d’attirer dans l’hameçon les Kesner Pharel… et Claude Moise. La "société civile" était son pot de nuit. Pour les politiciens à l’image d’un certain Évans Paul, Preval éprouvait une certaine satisfaction à s’en servir d’eux dans les gouvernements de "coalition" (separe gato) en dehors des yeux de la population pour arriver à ses fins un peu plus tard. Li fè 2e mitan san yo.

    Tiraillé de tous les côtés, Jovenel Moise n’avait pas cette capacité. Il a en face de lui la quasi-totalité de la "société civile" qui était pro-Preval et pro-Privert. Pour mes frères et sœurs qui ne versent pas trop dans la politicaillerie haitienne, dès sa promulgation, la Constitution de 1987 avait ses faiblesses. Toujours est-il, les apprentis politiciens (1991-2021) avaient du mal à l’appliquer, en refusant de créer le CE Permanent et le Conseil Constitutionnel. Al mande tout apranti politisyen yo, majisyen yo, sa ki mouri ak sa ki vivan, pou kisa yo pat vle kreye 2 enstitisyon sa yo? Atik sa yo ki nan Konstitisyon an yo pa pase mod. Se petet "moun" ki pase sou pouvwa yo ki pat pare pou viv sou Rey Demokrasi ak Etat de Droit.

    Sa pou nou konprann si gen bon Rey Demokrasi ak Etat de Droit, Sanzazil ak Pirat pa tap ka kraze KOB Petit Projet de la Présidence… ak KOB Petro Caribe a. Answit fok nou gade pi lwen, lè Nouvel Konstitisyon an ap gen pou fèt legalman, fok gen plizyè atik ladann ki montre diferan etap pou yon endividi pase pou l vin Moun (dans le sens plein du mot) pou l ka okipe yon fonksyon nan 3 pouvwa yo. Pandan 35 lane twou latrinn nan, se moun ki pase sou pouvwa yo ki manke moun ki fè l konsa se pa Konstitisyon 1987.

    Jovenel Moise te panse li tap Krab ko’ l pou l pase pouvwa a bay yon lot Lavodri pou l kontinye gouvènans twou latrinn nan, pou anpeche dosye Petro Caribe abouti. Li fè yon kouri nan lage ko’ l nan kalonnen Konstitisyon pou l ka fè Fo referandom pou yon pwezidan ka vin tounen yon vrè "Apredye." Pwojè sa a pa fouti abouti…

    Nan dat 5 avril, nan emisyon "Di m Ma Di w," jounalis Marvel Dandin te anbandisyon kont radotè/majisyen ke jou bare. Li te fini emisyon an konsa,"Eske n paka fè yon sèl contre le Vol, La Corruption et la Répression. Paka gen divizyon, trese riban sou Konstitisyon an, sou manda Jovenel Moise ki fini."

    Avant de changer la Constitution, il faut changer les politiciens du pouvoir et de l’opposition pour les apprendre à être des hommes et à aimer leur patrie. Le pouvoir ne doit pas être un lieu pour s’enrichir, de devenir des domestiques des contrebandiers et du "core group." Ils doivent savoir que la Honte n’est pas seulement un sentiment révolutionnaire…

    Depi pwoblèm moun nan pa rezoud nan peyi a, ap toujou gen pwoblèm pou Lwa yo ak Konstitisyon aplike. Se jij yo ki te fè yon kout Moun ki fè Ivickel Dabresil ak lot konpatriyot yo pa nan pwizon toujou. Jij yo choute batanklan ki tap fè divèsyon ak montaj kou deta. Kou Ayisyen ki bezwen al nan Leta nan tout nivo vin Moun/Patriyot, lè sa pap gen dirijan domestik, movèz gouvènans ak kao. Lè sa a tou, anplwaye misyon nasyon zini yo ap sispann fè tourista, bwè kob yo ak fè karyè yo sou tèt nèg ak negrès. Lè sa a, lom nouvo yo pwal sispann pase non Jean Jacques Dessalines ak Toussaint Louverture nan tintin.

    OQHI

    REPLY