Le torchon brûle entre le CSPJ et le Ministère de la Justice

Le torchon brûle entre le CSPJ et le Ministère de la Justice

Le bras de fer entre les deux principales institutions chargées de faire marcher l’appareil judiciaire persiste.

Lors d’une conférence de presse donnée ce jeudi dans les locaux du Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique, le titulaire du MJSP, Rockfeller Vincent fustige le comportement du conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) de vouloir déloger la cour d’appel de Port-au-Prince.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le titulaire du MJSP rappelle qu’il est du ressort de son ministère de louer des bâtiments devant loger les institutions émanant du pouvoir judiciaire.

De ce fait, l’ancien commissaire du gouvernement près la cour d’appel de Port-au-Prince qualifie d’extrême injustice, cette décision du CSPJ qui, a-t-il souligné, rend dysfonctionnel la cour d’appel.

Tout en soulignant que le dysfonctionnement de la cour engendre la détention préventive prolongée, Rockfeller Vincent envoie un signal clair au CSPJ pour lui dire que la justice ne peut être, en aucune manière, politisée.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *