Léon Charles dément avoir été en contact avec Félix J. Badio

Léon Charles dément avoir été en contact avec Félix J. Badio

Dans son dernier rapport publié le 6 janvier 2021, le réseau national de défense des droits humains (RNNDH), a révélé que Léon Charles, ex-directeur général a.i de la PNH, a été en contact avec le nommé Joseph Félix Badio, l’un des suspects clés dans l’assassinat du président Jovenel Moïse. Pour M. Charles, il s’agirait d’allégations mensongères.


 
En effet, dans une note de presse l’actuel ambassadeur d’Haïti à l’OEA, s’est inscrit en faux contre les affirmations du RNDDH le concernant dans son rapport.

« Je rejette catégoriquement ces allégations. Je n’ai pas communiqué avec M. Badio au cours des dix dernières années. À AUCUN MOMENT durant la période allant de janvier à juillet 2021, et JAMAIS durant la nuit du 6 au 7 juillet 2021 », a déclaré Léon Charles dans sa note.
 
L’ex-DG de la PNH a fait savoir qu’après l’assassinat de l’ancien président, jusqu’à son départ de la direction de l’institution policière, il a tout mis en œuvre pour appréhender les suspects quelle que soit leur nationalité et leur niveau de responsabilité au sein de la PNH. « Je n’ai pas hésité à répondre à l’invitation du juge instructeur dans le cadre de l’instruction et demeure à tout moment à la disposition de l’institution judiciaire, seule instance chargée d’élucider les tenants et aboutissants de ce crime », a-t-il poursuivi. 
 
Soulignons que dans ce rapport, le RNDDH dit croire que Léon Charles a pour obligation de fournir des informations à la justice sur ses liens avec Joseph Félix Badio, d’autant plus qu’il figure parmi les premières personnes à avoir été contactées par Jovenel Moïse la nuit de son assassinat et qu’il aurait refusé de lui porter assistance. 

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *