Les activités pré-carnavalesques font leurs premières victimes

Les activités pré-carnavalesques font leurs premières victimes

Un mort et deux blessés, c’est le bilan du premier dimanche pré-carnavalesque, à Port-au-Prince qui s’étendra sur une période de 5 dimanches.

Julien Thomas, âgé de 26 ans, est le nom de la première personne tuée durant le premier week-end des activités pré- carnavalesques. Il a été touché par balles à Lalue et a succombé des suites de ses blessures à l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti.

Les deux blessés répondent au nom de Grosmy Saint Elien,19 ans, et Fabrice Fabre, 20 ans. Ils ont été touchés par balles respectivement à Poste Marchand et à proximité du Palais National.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Durant ce premier dimanche pré-carnavalesque qui s’est déroulé non sans incident, la police a également appréhendé à l’Avenue de la République, Nickens Vertus, un trentenaire pour détention illégale d’arme à feu.

L’Administration
Communale de Port-au-Prince a annoncé des mesures pour les activités pré-carnavalesques. Le port d’armes à feu et armes blanches est strictement interdit, hormis les agents de la PNH dûment identifiés, les véhicules non-autorisés ne peuvent assurer le parcours. Les véhicules garés à l’intérieur du parcours du défilé ne seront autorisés à se déplacer qu’après le passage du dernier char musical, les propos obscènes ainsi que la musique étrangère sont totalement interdits sur le parcours du carnaval.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *