Les avocats du barreau de Port-au-Prince continuent d’exiger justice pour Me Monferrier Dorval

Les avocats du barreau de Port-au-Prince continuent d’exiger justice pour Me Monferrier Dorval

Trois mois après l’assassinat du bâtonnier, Monferrier Dorval, le 28 août dernier en sa résidence privée, les avocats ont une nouvelle fois gagné les rues pour exiger justice pour l’imminent professeur.

«90 jours depuis que le crime de lèse-bâtonnier est survenu et le mystère n’est pas encore élucidé», se plaignent les avocats membres du barreau de Port-au-Prince.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Les autorités publiques qui font la sourde oreille en ce qui concerne la mise en place d’une commission internationale, n’ignorent pourtant pas qu’elles peuvent recourir au mécanisme de l’entraide judiciaire et bénéficier d’une expertise idoine », déplorent les avocats du Conseil de l’Ordre des avocats de Port-au-Prince.

Ils jugent inacceptables que depuis la nuit fatidique du 28 août 2020 où des assassins ont abattu Me Monferrier Dorval, un pilier du droit haïtien, ses assassins courent encore les rues.

Le Conseil de l’Ordre des avocats de Port-au-Prince, soutenu par la Fédération des Barreaux d’Haïti, renouvelle sa détermination à mener jusqu’au bout le combat pour que justice soit rendue à Me Monferrier Dorval.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *