Les funérailles de Medjine Dupuy, tuée par des bandits de Martissant, chantées ce lundi

Les funérailles de Medjine Dupuy, tuée par des bandits de Martissant, chantées ce lundi

Les funérailles de Medjine Dupuy, âgée de 31 ans, tuée par balles par des bandits armés de Martissant, lors d’une attaque contre un autobus le 27 décembre dernier, ont été chantées, ce lundi 3 janvier 2022, à l’Église Morija de Carrefour où elle était membre.

Les témoignages ont été poignants. En pleurs, les membres de sa famille et ses proches n’ont pas manqué de mots pour lui rendre hommage. « Medjine était une jeune dévouée et pleine de charisme. Elle faisait preuve de leadership dans son établissement ecclésiastique », a indiqué l’une de ses collègues à l’assemblée.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« La mort de Medjine est un coup dur non seulement pour sa famille mais pour nous autres », a témoigné un autre proche.

Medjine a été assassinée à l’intérieur d’un autobus qui a été attaqué par des bandits armés à Martissant. Ce-jour là, au moins quatre personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées.

Selon sa mère, elle se rendait au centre de ville dans le cadre des préparatifs du mariage d’un proche qui devrait avoir lieu au lendemain de la fusillade qui l’a emportée.

Née le 11 janvier 1990, Medjine Dupuy avait 31 ans. Elle étudiait la gestion.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *