L’ONU soutient le Premier ministre a.i Claude Joseph

L’ONU soutient le Premier ministre a.i Claude Joseph

L’Organisation des Nations Unies, via le BINUH, confirme son soutien au premier ministre a.i, Claude Joseph.

Pour la cheffe du Bureau Intégré des Nations unies en Haïti, Helen La Lime, Claude Joseph est le Premier ministre qui devra s’occuper des affaires de l’État jusqu’à l’organisation des Élections législatives et présidentielles dans le pays.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Outre le fait d’avoir rassuré la communauté internationale lors de sa réunion tenue ce mercredi 7 juillet, Claude Joseph a également promis aux acteurs internationaux d’organiser les élections comme convenu par le Conseil Électoral Provisoire (CEP). En effet, d’après la diplomate Helen La Lime, le chef de la Primature a donné la garantie que le 1er tour des élections aura bien lieu le 26 septembre et le second tour au mois de novembre.

La cheffe de la diplomatie onusienne espère que le Premier ministre a.i, Claude Joseph, initiera le dialogue avec les forces politiques haïtiennes pour un dénouement de la crise politique actuelle.

Laïka Mezil

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    8 juillet 2021, 18:31

    Bataille entre Claude Joseph et Ariel Henry…

    Ce n’est pas possible! Le PM révoqué n’est pas l’héritier du défunt Jovenel Moise. Ce n’est pas possible Madame! Et je comprends la position de la journaliste Liliane Pierre Paul en fustigeant la Madame, "nou pa vle okenn protectorat de proconsul yo rele La Lime." (Jounal 4e, 5h PM). La journaliste Pierre Paul ne manquait pas de dénoncer la politique de double standard de la communauté internationale par rapport à Haïti.

    Dans la mesure où le PM nommé Ariel Henry n’est pas un autre esclave, il ne fait pas de doute, il est en train de former son gouvernement en faisant peu de cas de la position de la Madame et de la prétention d’un des nombreux loups aloufa du pays

    Comme les compatriotes qui ne sont pas des innocents, la journaliste Pierre Paul déclare haut et fort, "Jovenel Moise mouri nan Konplo." Et elle a fait remarquer, "toujours est-il, aucun des agents de sécurité de Jovenel Moise n’a été victime dans l’attentat…" Il est évident, il y a anguille sous roche. En attendant l’effacement du système raciste et international, Jovenel Moise vient s’allonger la liste des victimes de l’après 7 février 1986. Misye al jwenn Jean Léopold Dominique, Mireille Durocher Bertin, Diego Charles…, Grégory Saint-Hilaire ak Antoinette Duclaire avan lè l.

    Dans la lutte pour le pouvoir entre les clans qui se métamorphosent en gangs/mercenaires, d’aucun pensent, piga se rat kay ki manje pay kay. Tankou batonye Monferrier Dorval, Jovenel Moise mouri pou twou je l. Pertes et profits.

    L’Observatoire des Questions Haïtiennes et Internationales

    REPLY