L’UP ferme ses portes pour protester contre le départ brutal de Sarhadjie Desanclos

L’UP ferme ses portes pour protester contre le départ brutal de Sarhadjie Desanclos

Le Rectorat et le Conseil Académique de l’Université de Port-au-Prince (UP) annoncent deux jours de deuil et l’arrêt de toutes leurs activités lees 22 et mardi 23 août 2022, en signe de protester contre l’assassinat le 20 août dernier de Sarhadjie DESANCLOS, étudiante en sciences Administratives au sein de cet établissement ainsi que deux autres membres de sa famille.

« Le départ prématuré et tragique de ce cadre en herbe révolte notre conscience et met en cause la quintessence même des valeurs universelles sur lesquelles se fonde la quête de la connaissance, à
savoir la promotion de la vie sous toutes ses formes », lit-on dans une note rendue publique.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Tout en appelant les autorités à sortir enfin du silence complice dans lequel elles sont plongées depuis trop longtemps, les responsables de l’UP annoncent deux jours de cessation d’activité en guise de solidarité à la famille des victimes.

« L’Université de Port-au-Prince présente ses condoléances et ouvre un registre de sympathies lundi 22 et mardi 23 août 2022, de 8 heures AM à 5 heures PM en son local sis à la rue Rivière à Port-au-Prince. Durant ces deux jours de deuil, les salles de classe resteront fermées ».

Soulignons que la faculté de droit et des sciences économiques de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH) a annoncé également la fermeture de ses portes, ce lundi 22 août 2022, pour protester contre l’assassinat de Sherwood Sondjie Desanclos, la sœur Sarhadjie, ancienne étudiante de cet établissement universitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *