« Ma vie est en danger. Viens me sauver la vie », désespérément, Jovenel Moïse appelé la PNH peu avant son assassinat

« Ma vie est en danger. Viens me sauver la vie », désespérément, Jovenel Moïse appelé la PNH peu avant son assassinat

Selon le quotidien américain « Miami Herald », citant un officier de police, Jovenel Moïse aurait tenté de joindre au téléphone un responsable de la police nationale au moment de son assassinat, pour lui demander du renfort.

« Ils tirent près de la maison », a-t-il déclaré au responsable de la police nationale haïtienne.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Mobiliser les gens », a poursuivi le chef de l’Etat.

« J’ai besoin de votre aide, maintenant ! Ma vie est en danger. Viens vite; viens me sauver la vie », a déclaré le président Jovenel Moïse au téléphone.

Il était aux environs de 1 heure 34 minutes quand les tirs ont commencé, selon le quotidien, citant une voisine du président Moïse qui était obligée de se cacher sous son lit.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *