Marion et Vérité : un Méga Projet Visible salué par les Adversaires de Jovenel Moïse

Marion et Vérité : un Méga Projet Visible salué par les Adversaires de Jovenel Moïse

“Sur le fameux projet de la rivière Marion”.
C’est le titre d’une réflexion intelligente et flatteuse d’un adversaire de Jovenel Moïse autour de la construction du barrage sur la rivière Marion dans le département du Nord-Est dans la localité grande Savane à quelques minutes de la nouvelle commune Grand-Bassin.

.

Tout d’abord il faut saluer le fair-play de cet adversaire politique qui reconnait l’existence du projet ; ses explications, ses commentaires démontrent qu’il s’agit d’un technicien qualifié, brillant qui aurait pu aider dans la réalisation de cet important et Gigantesque Projet, le 2ème depuis l’Indépendance après Peligre.

Voilà comment le Pays perd ses fils, ses génies, ses grands hommes à cause des Politicards qui mélangent tout et détruisent ainsi toutes les chances de Développement Durable. Cependant il n’est jamais trop tard quand il s’agit de mettre l’épaule à la roue pour aider son Pays à sortir de la boue.

Pour la durée de l’ouvrage, les études prévoyaient 2 ans, mais face à la déstabilisation systématique : sabotage, vandalisme de matériels, pays-lock,…constituent autant de situation Anti Nationale qui ont retardé considérablement la fin des travaux.

Merci à ce compatriote pour ses critiques, cela permettra de corriger quelques lacunes s’il en existe dans le futur.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Mais comme nous parlons d’un Projet Visible, Immense, nous devons donner quelques Vérités pour éclairer ceux qui se sont égarés dans leurs calculs et commentaires, voire leurs comparaisons.

Marion est un Méga Projet qui représente un barrage pour l’irrigation des terres agricoles de la vaste plaine de Maribareau et de ses environs ;

ce n’est pas un petit micro barrage construit pour générer des mégawatts d’électricité comme Saut Mathurine, un micro barrage de 3.4 megawatts, ou (Gaillard, Drouet, Délugé et Caracol)

Marion n’est pas un barrage pour satisfaire les besoins du Nord-Est en électricité. Voilà pourquoi l’auteur de ce titre même s’il combat Jovenel Moïse reconnaît que du point de vue de l’irrigation, Marion est un bon projet.

Et c’est qu’il est, un Bon Projet.

Le barrage Marion permet de pomper l’eau et de la traiter pour assurer l’adducrion en eau potable des communes de Grand Bassin, Terrier Rouge, Perches…

Marion arrosera, irriguera plus de 16 mille hectares de terre avec une extension pour irriguer la plaine Savane Carrée jusqu’à Terrier Rouge.

Il était prévu initialement 10.000 hectares pour mouiller (arroser) les périmètres irrigués placés en aval du barrage tel que Chalopin, Bedande Malfèti, Jambe Pantalon ainsi appelè là où la rivière Marion se divise en deux branches.

On construit un bassin (réservoir) au sein de la Rivière Marion pour faire l’alevinage. Cela va permettre d’ensemencer le lac de Marion qui s’étend sur 20 km carrés en temps réel.

Pour mettre fin à la micro polémique.

Et concernant la rivière Caracol, on peut arriver à construire un barrage qui peut générer 50 MW et emmagasiner 50 millions de mètres cubes d’eau. Les flancs des montages sont abruptes ce qui permettrait de stocker beaucoup plus que Marion. Or Marion est construit au niveau de la moitié du bassin versant Marion. On pourrait construire plus près du chateau de Vallières c’est à dire au pied de la montagne mais cela coûterait beaucoup plus. le barrage Marion avoisine en terme de cout de construction les quelques 10 millions de dollars. Fin !

Nous remercions ce compatriote, visiblement un adversaire farouche de Jovenel Moïse, mais un compatriote qui a été obligé de reconnaître la Nécessité de ce Grand Projet utile pour le développement de la zone oubliée depuis l’Indépendance, ressuscitée par le Visionnaire Jovenel Moïse avec le Barrage Marion dédié à la Postérité comme Peligre.
Enfin Marion servira aussi à générer de l’électricité, mais sa mission première est le développement de l’agriculture, la production nationale, la protection des terres.

La Vérité c’est ça.

Marion pour Aujourd’hui et pour Toujours.

3 comments

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

3 Comments

  • Antoine Langomier
    27 avril 2021, 22:57

    "Dans la solitude du pouvoir il n’y a que des visionnaires ironiques." Paul Ohl

    Jovenel Moise n’était pas assez avisé, au pouvoir, il s’est mêlé les pieds. En accédant au pouvoir dans les Conditions que l’on sait et par rapport à son mentor politique Michel Joseph Martelly, fok Jovenel te deja avize pou l konnen, tout au long de son mandat, lap sou Kod Rèd.

    Il n’est pas en dehors des normes de prendre fait et cause pour un président de facto ou pas. Mais, d’un autre côté, personne ne peut cacher la réalité. C’est l’échec des "politicards" qui allait mettre Martelly et Jovenel en selle. Il est évident, en arrivant au pouvoir, Martelly et Jovenel avaient une obligation de donner des résultats tangibles et d’ éviter de tomber dans des scandales de leurs prédécesseurs. Au contraire, loin de mettre les "politicards" au rencard, ils ont agi plutôt pour les mettre en Mouvement. Le président Martelly avait laissé le pouvoir dans la Pagaille sans organiser les élections. Comme une Malédiction, Jovenel n’avait pas bien appris la leçon. Les "politicards" et leurs alliés de la société civile tiennent la dragée haute à Jovenel. Le "Core Group" et les "oligarques politiques," (contrebandiers) ne sont pas en mesure de contraindre la Majorité des Haïtiens à participer dans un éventuel référendum illégal et des élections à la Preval.

    Cet "adversaire politique" fictif ou réel a besoin de ne pas faire preuve d’un Martien. Le "pays lock" et les manifestations s’étaient mêlés de la partie à la faveur d’une mauvaise façon de "gouverner et de diriger." Nan di Verite san bere bè nan manchèt, yo asasine Jean Léopold Dominique ak Monferrier Dorval nan menm kondisyon.

    Prenons cet exemple, depuis le 11 octobre 2017, une Commission du Sénat avait pris une Résolution demandant à l’exécutif de Renégocier les contrats de Black-out. Le "garant" des institutions faisait la sourde oreille. À ce moment, tout citoyen lucide peut dire sans ambages, le "garant" des institutions avait des intérêts de Clan à sauvegarder, au lieu de prendre le Sénat au mot. L’on n’est pas sans savoir, dans le cadre des Contrats de Black-out, le couple présidentiel recevait à peu près 900,000 dollars Américains par mois. Seul un vrai procès déterminera combien de couples présidentiels avaient pu bénéficier de de ce gain. Ce qui me fait penser à l’écrivain Jean-Jules Richard, "l’appât du gain n’a pas de limites." Finalement en 2019, le dossier de la Sogener a été traité de très mauvaise manière. Il passait pour un conflit entre Jovenel et Dimitri Vorbe. Leta anreleng…

    En 35 ans, le pays n’avait pas eu la chance de mettre la main sur une équipe de visionnaires. Dans la lutte contre Jovenel qui ne s’était pas transformé en Moise pour le peuple Haïtien, des "politicards" brandissent la "Transition de Rupture" comme la clef de voûte. Le "visionnaire" ne sait à quel saint se vouer en vue de franchir les différentes stations. Que Jovenel soit un président de facto ou pas, le temps joue contre lui. Quel dommage!

    OQHI

    REPLY
  • Arichema pierre evens
    28 avril 2021, 08:31

    Bon travay

    REPLY
  • Gumy Dorvilmar
    28 avril 2021, 08:33

    Men nou ka ekri malpwopte.

    REPLY