Marjorie A. Brunache qualifie d’illégal et arbitraire l’arrêt de débet de la CSCCA

Marjorie A. Brunache qualifie d’illégal et arbitraire l’arrêt de débet de la CSCCA

L’ancienne Ministre Conseiller à l’Ambassade d’Haïti à Washington et Responsable du Consulat Général d’Haïti à Boston du 1er décembre 2012 au 21 février 2015 et du 1er mai 2016 au 16 juin 2017, Marjorie Alexandre Brunache a dénoncé la mise en circulation par la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux administratif (CSC/CA) des résultats des rapports d’audit sur sa gestion.

Dans une note de presse, l’ex-diplomate a, d’entrée de jeu, qualifié d’illégal et arbitraire cet arrêt pris la CSC/CA à son encontre en date du 29 juillet 2021.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« À ma grande surprise et en violation flagrante de mon droit d’avoir une justice saine et équitable, la CSCCA a publié sur son compte Twitter une décision inique, incorrecte, partiale et malveillante, un arrêt de débet et une condamnation à rembourser à l’État haïtien la somme de 15 940 dollars américains », déplore Madame Brunache.

Cette dernière en veut à la Cours pour n’avoir pas reçu, jusqu’à ce moment, la signification de l’arrêt qui lui aurait permis de se défendre et de réfuter point par point les faits qui lui seraient reprochés. Marjorie Alexandre Brunache est persuadée que son nom est souillé et associé aux prédateurs de la République.

L’ex-Ministre Conseiller à l’Ambassade d’Haïti à Washington et Responsble du Consulat Général d’Haïti à Boston annonce d’ores et déjà qu’elle défendra son honneur et sa réputation jusqu’au bout et exercera toutes les voix de recours mises à sa disposition par les lois de la République.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    31 juillet 2021, 13:57

    « A femme avare galant escroc. » Jean de La Fontaine

    Depuis 1986, c’est ainsi, les associé.es des prédateurs s’empressent toujours de clamer leur innocence. Elle participait Activement dans la mise en place du « shithole ». Son beau-père, son mari et les autres arriérés du « comité consultatif Indépendant » poussaient l’idiot Jovenel Moise à faire les 11 stations les MAINS NUES et sans regarder en arrière pour son Malheur. Dans le cadre du système raciste et antinational, li fout mouri tankou Mireille Durocher Bertin, Jean Léopold Dominique… ak Monferrier Dorval pou fout twou je l.

    Comme les bénéficiaires de la décharge du défunt président Jovenel Moise, la présumée criminelle (crime économique) ferait mieux de se taire et d’attendre l’occasion de se recycler à la manière du carriériste-prévaliste et phtkiste Ariel Henry. Avec ces garnements d’une époque à l’autre au timon des affaires, même les fils et filles du dernier fils (âgé de moins de 16 ans) du prédécesseur de Joe Biden pourra trouver la « République d’Haïti » sur la route du « Shithole ». Je n’ai aucun état d’âme contre les vermines qui avilissent mon pays.

    OQHI

    REPLY