Martissant : 7 présumés bandits et un policier tués, confirme Léon Charles

Martissant : 7 présumés bandits et un policier tués, confirme Léon Charles

En dépit des dispositions prises par la police en vue de quadriller la région métropolitaine de Port-au-Prince et de renforcer la présence policière sur la route de Martissant, des bandits armés ont attaqué, vendredi soir, de paisibles citoyens qui fréquentaient la zone, confirme le commandant en chef de la PNH, Léon Charles.


La police a réagi, un blindé de la PNH est tombé en panne. Plusieurs entités ont été envoyées en renfort afin d’accompagner leur frère d’arme en difficultés, informe Léon Charles.

Les sept policiers qui se trouvaient à l’intérieur du blindé ont été évacués. Mais un policier qui a contribué à l’évacuation a été mortellement touché. Cependant, un policier qui était tombé en syncope a été conduit à l’hôpital pour recevoir des soins que nécessite son cas. Pour le moment sont état de santé est stable, rapporte Léon Charles.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Sept présumés bandits ont été tués par la police et d’autres sont sortis blessés au cours de l’opération menée par par les forces de l’ordre, selon les informations fournies par le service d’intelligence de l’institution policière.

Le haut commandement de la PNH en a profité pour présenter ses sympathies à la famille du policier Exil Modèle tombé sous les balles assassines. Il a été présenté comme étant un policier modèle, discipliné. Il est mort en défendant le pays et la police, selon Léon Charles.

Ce dernier réaffirme sa volonté de sécuriser la route de Martissant afin de permettre à la population de vaquer à ses occupations, de permettre l’ouverture des portes de plusieurs institutions scolaires et de faciliter la reprise des activités de plusieurs entreprises privées. Léon Charles, promet de mettre hors d’état de nuire les présumés bandits.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *