Meta menace de priver l’Europe de Facebook et d’Instagram

Meta menace de priver l’Europe de Facebook et d’Instagram

L’entreprise de Mark Zuckerberg envisage cette mesure à cause d’une éventuelle réglementation plus stricte, en ce qui a trait à la production des données personnelles.

Meta a fait part de ses intentions dans un document transmis à la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme américain des marchés financiers et touvé par le quotidien britannique City A.M. Elle s’oppose à de nouvelles règles plus protectrices des données personnelles des internautes sur le vieux Continent.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

L’entreprise exprime cette position alors qu’elle est déjà sous enquête. On soupçonne Meta qui possède Facebook, Instagram, également WhatsApp, de transférer les données personnelles de ses utilisateurs européens vers des serveurs basés aux Etats-Unis, en dehors des lois européennes.

En septembre 2020 Facebook avait également menacé de quitter l’Europe, toujours pour ne pas se plier aux lois de protection de la vie privée des utilisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *